Netflix déclare la guerre aux proxies

Netflix déclare la guerre aux proxies

Le géant de la VOD Netflix a décidé de déclarer officiellement la guerre aux proxies.

Publié le 15 janvier 2016 - 8:57 par Stéphane Ficca

Netflix ne veut plus de proxy

Si certains déclarent la guerre aux pointes sèches et aux cheveux cassants, le géant de la VOD Netflix a décidé pour sa part de partir en guerre contre les proxies. En effet, depuis son lancement à l’international, Netflix est « victime » de manipulations de la part de certains utilisateurs, qui utilisent un proxy pour avoir accès au catalogue VOD d’un autre pays. En France par exemple, l’emploi d’un proxy peut permettre d’accéder à l’intégralité du catalogue américain, autrement plus fourni en terme de contenus. Une manière finalement de contourner les limitations géographiques mises en place par Netflix, qui résultent évidemment de différents accords avec les distributeurs locaux.

netflix

Publicité

Une manoeuvre vu d’un mauvais oeil par Netflix qui était resté relativement discret jusqu’ici, mais qui vient de publier un message sur son blog officiel, déclarant ouvertement la chasse à ces proxies. Pour David Fullagar : « Si tous nos contenus étaient disponibles à l’échelle mondiale, il n’y aurait pas de raison pour les membres  d’utiliser les proxies pour tromper nos systèmes en pensant qu’ils sont dans un pays différent que celui dans lequel  ils se trouvent réellement. Nous faisons des progrès dans la licence de contenu à travers le monde et, comme nous l’avions annoncé la semaine dernière, nous offrons maintenant le service Netflix dans 190 pays, mais nous avons du chemin à faire avant que nous puissions offrir aux gens les mêmes films et séries TV partout. Cette technologie continue d’évoluer et nous évoluons avec elle. Cela signifie que dans les prochaines semaines, ceux qui utilisent des proxys ne seront plus en mesure d’accéder au service dans le pays où ils sont réellement. »

Un message très clair de la part de Netflix, qui n’hésitera donc pas à suspendre le service chez les abonnés qui tentent de tromper le service par quelque moyen que ce soit. A titre d’exemple, la série House of Cards est disponible sur le Netflix US, mais pas sur la déclinaison française du service, les droits ayant été achetés par Canal Plus. Reste à savoir maintenant comment Netlix compte s’y prendre pour bloquer les différentes IP et/ou serveurs qui tenteront à l’avenir de contourner les limites géographiques.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *