Neutralité du Net: vers un Internet à deux vitesses aux Etats-Unis

Neutralité du Net: vers un Internet à deux vitesses aux Etats-Unis

Autant les Eurodéputés ne veulent pas d’un Internet à deux vitesses. Aux USA, ce n’est pas le cas. La FCC, régulateur américain pourrait modifier les règles de Neutralité du Net et mettrait en place un traitement préférentiel.

Publié le 24 avril 2014 - 13:41 par François Giraud

La Federal Communications Commission, le régulateur américain du net doit proposer ce jeudi 24 avril 2014 des nouvelles règles pour encadrer la neutralité du net. A l’opposé des eurodéputés qui sont contre un internet à deux vitesses, aux Etats-Unis, il s’agirait du contraire. Les FAI américains pourraient gagner la partie. La FCC remet en question le principe d’un traitement équitable entre les acteurs du Web. Ainsi, si le régulateur permettait un Internet à deux vitesses, ou l’instauration d’un traitement préférentiel, les FAI pourraient demander aux sites Web qui souhaitent disposer d’une meilleure connexion, de passer à la caisse.

Un Internet à deux vitesses aux Etats-Unis

Concrètement, les sites Web les plus riches disposeront d’une connexion rapide et les plus pauvres seront sur les chemins de terre comme l’indique Craig Aaron, président du mouvement Free Press. Ainsi, les start-up aux capacités financières limitées, qui tentent de se développer seront victimes de cette décision. Cependant, et pour se donner bonne conscience, la FCC compte préserver une certaine neutralité du net en garantissant aux utilisateurs finaux une transparence quant à l’accès aux sites Internet. Le problème de qualité du service se posera certainement, certains sites étant plus facilement accessibles que d’autres. A terme, les utilisateurs finaux qui souhaiteront disposer de contenus rapidement, devront mettre la main au porte-monnaie. En effet, des sites de services et de contenus comme Netflix, Google ou encore Facebook auront les moyens de proposer des accès rapides à leurs données au détriment de sites Web moins riches. Les propositions du régulateur américain, la FCC doivent être votées pour être validées. Le vote est fixé au 15 mai prochain.

Advertisements

Ailleurs sur le web