Kodak vs Apple et RIM

L’affaire remonte à janvier 2010. Kodak avait alors déposé une plainte contre RIM et Apple pour l’utilisation illégale de brevets relatifs aux technologies utilisées pour la prévisualisation des images sur iPhone et BlackBerry. Rejetée pour cause de brevet trop ancien en audience préliminaire le 25 janvier dernier, on pensait l’affaire définitivement réglée.


Apple MacBook Air

Cependant, à la demande de Kodak, l’International Trade Commission (ITC) vient d’accepter de rouvrir le dossier. Si l’ITC n’a pas le pouvoir de prononcer de sanction financière à l’encontre de RIM et Apple, elle peut cependant décréter l’interdiction d’importation de leurs produits. Une décision qui pousserait RIM et Apple à s’acquitter de droits de licences auprès de Kodak, estimés à 1 milliard de dollars.

Kodak n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai puisque la société avait réussi, en 2009, à obtenir 864 millions de dollars de dédommagement de la part de Samsung et LG.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here