Ion BlockRocker : le dock iPod autonome aux airs d'ampli de guitare électrique

Ion BlockRocker : le dock iPod autonome aux airs d’ampli de guitare électrique

Ion lève le voile sur son nouveau dock iPod BlockRocker, une véritable enceinte mobile de 19 kilos qui reprend le look d’un amplificateur de guitare électrique.

Publié le 28 mars 2011 - 14:40 par La rédaction

Une véritable enceinte mobile

Ion présente aujourd’hui un nouveau dock iPod qui devrait être disponible en boutiques dès le mois de mai prochain, le BlockRocker. Sous cette appellation se cache une station d’accueil originale puisque le BlockRocker reprend fidèlement le look des amplificateurs destinés aux guitares électriques.

Ion BlockRocker

Un dock iPod nomade… de 19 kilos

Le dock, pesant 19 kilos tout de même, affiche une puissance de 18W avec une couverture en fréquences annoncée de 17 Hz / 23 000 Hz. Il dispose heureusement d’une poignée de transport et de petites roulettes pour le déplacer plus aisément. On y trouve également une batterie intégrée qui lui confère une autonomie de 6 heures d’après le constructeur, idéal pour les utilisateurs nomades. Bien sûr, il est possible d’utiliser le BlackRocker en le branchant sur une prise secteur.

Ion BlockRocker

Connectique 3,5 et entrée micro XLR

Côté connectiques, outre le dock iPod/iPhone présent sur le haut de
l’appareil, le BlockRocker présente également une entrée jack 3,5 mm
permettant d’accueillir n’importe quel baladeur audio, mais aussi une
fiche 6,35 mm. Une entrée micro XLR est également de la fête pour qui
souhaiterait chanter sur ses morceaux favoris.

Ion BlockRocker

Le dock Ion BlockRocker en bref :

– Enceinte mobile au look d’amplificateur pour guitare
– Station d’accueil iPhone/iPod
– Puissance : 18W
– Plage de fréquence : 17 Hz / 23 000 Hz
– Batterie intégrée (6 heures d’autonomie)
– Port 3,5 mm et 6,5 mm
– Entrée micro XLR
– Poids : 19 kilos

Ion BlockRocker

Le Ion BlockRocker sera donc disponible en mai prochain et devrait être proposé à un prix de 250 euros.

Advertisements

Ailleurs sur le web