Nikon D5100 : capteur 16 mégapixels et écran articulé

Nikon D5100 : capteur 16 mégapixels et écran articulé

Le D5100, c’est un peu le juste milieu entre le D3100, reflex entrée de gamme, et le D7000 le super-expert. Voici le Nikon D5100.

Publié le 5 avril 2011 - 7:58 par La rédaction

Nikon a bien joué ce coup : bâtir sur le châssis du D3100 avec le fameux capteur du Test Nikon D7000 pour accoucher quelques mois plus tard du Nikon D5100. Finalement, Nikon fait des économies d’échelles sur le développement de ses composants. D’ailleurs le D5100 est 100 euros moins cher que le Canon EOS 600D, son adversaire sur le marché.


Inspirations du D3100

Le Nikon D5100 s’est inspiré du châssis compact, de la finition polycarbonate (plastique), son autofocus 11 points, un AF permanent pour l’enregistrement vidéo, comprenant un suivi 3D d’une personne ou d’un objet en mouvement. Nikon semble avoir tiré des leçons des lenteurs de mise au point du D3100 et le D5100 offre un autofocus 40% plus rapide en LiveView et donc en enregistrement vidéo. Enfin le viseur à pentamiroir correspond également à celui de son petit frère, avec une couverture de 95% seulement de l’image cadrée.

 

Inspirations du D7000

Le Nikon D5100 s’est largement inspiré du design du D3100, mais pour ce qui est du moteur photographique, c’est de la gamme au-dessus, le Test Nikon D7000 qu’il a préféré prendre les atouts, dont le fameux capteur CMOS 16 mégapixels, avec une sensibilité pouvant aller jusqu’à 6400 ISO, (25600 ISO en mode étendu), et une dynamique d’exposition de 2EV supérieure à la concurrence. Le processeur Expeed est en charge du traitement du signal du capteur.

Ecran articulé 3 »

L’autre grande particularité du D5100 est d’offrir un écran articulé. Heureusement, exit la charnière située sur le dessous de l’appareil (comme sur le D5000), elle est désormais sur le côté. Qualitatif, l’écran offre une diagonale de 3″ et une résolution de 921 000 pixels. Il est parfait pour stabiliser l’appareil en vidéo et aide à cadrer le sujet.

Le D5100 est équipé d’un double récepteur IR pour pouvoir utiliser la télécommande infrarouge ML-L3, que l’on soit devant ou derrière l’appareil.

Du côté de la vidéo

Au programme du D5100 pour la vidéo, on retrouve l’enregistrement vidéo en Full HD et des cadences inédites chez Nikon, de 25p et 30p qui s’ajoutent au traditionnel 24p. Les vidéos 1080/30p sont encodées en H.264 et sauvegardée en .mov. Petit accessoire qui sort en même temps que le D1500, un micro stéréo externe qui se nomme le ME-1,  sera vendu entre 129 et 139 euros. Petit bémol cependant, le changement qui permettait de passer de la visée reflex au mode LiveView-enregistrement vidéo a disparu, alors qu’il était présent sur les D3100 et D7000. L’esprit de l’idée est cependant gardé, puisqu’un système de switch a été placé sur le dessus du boitier et le bouton rouge du lancement vidéo est situé à côté du déclencheur. Sur le Nikon D5100, on ne peut pas jouer sur l’ouverture de l’objectif pendant la prise de vidéos, mais il est possible de caler l’ouverture dans le mode photo, puis de basculer en LiveView et de filmer avec l’ouverture définie.

Une sélection de filtres pour s’amuser

Le menu retouche Nikon est naturellement repris dans le D5100. De nouveaux filtres créatifs font leur apparition et ils sont pour la plupart éditables, comme le mode miniature, qui donne un effet maquette aux photos et avec lequel on peut choisir la zone de netteté. Les nouveaux filtres peuvent également être appliqués à la vidéo, malgré le fait que cela provoquera un ralentissement de la cadence de la vidéo, qui descendra à 10 i/s. Les effets seront visibles directement en mode LiveView et en vidéo en WYSIWYG.

Nikon D5100 : tarifs et kits

Le D5100 existe en trois versions possibles :
– D5100 boitier nu : 699 euros
– D5100 + 18-55mm VR : 799 euros
– D5100 + 18-105mm VR : 899 euros
Avec la sortie du Nikon D5100, le D3100 avec objectif 18-55mm VR voit son prix réduit à 579 euros. L’écart de prix entre le D5100 et son petit frère sera de 220 euros. Pour cette différence, vous bénéficierez d’un capteur bien supérieur, d’un écran articulé de 921 000 pixels et la possibilité d’ajouter un micro externe, le ME-1.

L’avis de la rédaction de Zone Numérique

Le pari est réussi pour Nikon qui arrive à faire un joli mix entre le D7000 et le D3100. Ses principaux atouts restent tout de même son écran articulé et son capteur APS-C 16 mégapixels qui a déjà fait ses preuves, aussi bien dans la gamme Nikon (D7000) que sur la concurrence (Pentax K-5, Sony NEX-5N, NEX-C3, Alpha 580…).
Parmi ses limitations, notons sa visée reflex très entrée de gamme, même si l’écran est une bonne solution alternative. Un capteur GPS intégré n’aurait vraiment pas été de trop, toujours rare sur les reflex. Il ne manque plus qu’un objectif transtandard (16-85mm / 18-200mm) optimisé pour la vidéo, et cela aurait pu être parfait.

Gamme reflex Nikon 2011

Petit à petit, Nikon dévoile une gamme de reflex alléchante. La marque a renouvelé ses trois appareils amateurs et profité des mises à jour technologiques pour permettre à ses appareils de monter en puissance, que ce soit pour le D3100 ou le D7000.
Ce sont aujourd’hui, les D700 et D3s / D3x pour lesquels on attend les renouvellements (D800, D4,…)

 

Fiche technique du Nikon D5100

– Capteur CMOS APS-C 16 mégapixels
– Vidéo Full HD 1920×1080/24p, 25p et 30p (H.264)
– Micro interne : mono
– Prise pour micro externe
– AF 11 points / suivi du sujet 3D / AF Full Time en vidéo / Priorité visage
– Sensibilité de 100 à 6400 ISO (H1 et H2, 12800 et 25600 ISO)
– Cadence de 4 i/s
– Obturateur : 1/4000s à 30s, pose B
– Synchro X : 1/200s
– Flash intégré : nombre guide de 12, i-TTL
– Compatible système multiflash sans cordon Nikon CLS avec SB-700, SB-800 et SB-900
– Processeur EXPEED 2
– Compatible Nikon Picture Control
– Ecran articulé 3″ / 921 000 points (TFT)
– HDR 2 images (1 à 3 EV d’écart)
– Effets créatifs, éditables (accessibles en vidéo également)
– Sortie HDMI-CEC
– Entrée micro
– 1 slot SD/SDHC/SDXC
– Batterie lithium EN-EL14
– 510 grammes
– Livré avec View NX2
– 699 euros TTC en boîtier nu

 

Le nouveau Nikon D5100
Le Nikon D5100 est compatible avec le système multiflash sans fil Nikon CLS.
Nikon D5100 et son écran articuléNikon D5100
Une bague de sélection de modes bien remplie. On aime ça : accès aux modes PSAM, aux effets, aux modes scène et modes pictogrammes….

Advertisements

Ailleurs sur le web