Apple innocenté dans une affaire de violation de brevets à 625 millions de $

Apple innocenté dans une affaire de violation de brevets à 625 millions de $

Dans le cadre d’une affaire de violation de brevets concernant Time
Machine, Coverflow et Spotlight, un juge a renversé l’ordonnance faite à
Apple de verser 625 millions de dollars de dédommagements.

Publié le 6 avril 2011 - 9:30 par La rédaction

Apple vs Mirror Worlds : renversement de jugement

En octobre dernier, Apple contestait la décision du jury du tribunal de Tyler, au Texas, qui aurait pu contraindre la firme à verser 625,5 millions de dollars de dommages pour la violation de trois brevets. À l’origine, la plainte avait été déposée en 2008 par Mirror Worlds, une société créée par David Gelernter, professeur d’informatique à l’université de Yale. Mais le juge fédéral Leonard Davis en a décidé autrement et n’a finalement pas validé la décision des jurés dans cette affaire. Selon lui, « il n’y a pas assez de preuves pour soutenir les dédommagements de 208,5 millions de dollars accordés par le jury« . De tels dédommagements auraient d’ailleurs compté parmi les plus importants de l’histoire des États-Unis.


Apple va donc pouvoir poursuivre le développement de sa Time Machine, mais également de Coverflow et Spotlight avec l’arrivée au mois de juin prochain de Mac OS X 10.7 Lion. À moins que Mirror Worlds ne revienne à la charge…

 

Advertisements

Ailleurs sur le web