Cisco sonne le glas de ses pocketcams Flip HD

Cisco sonne le glas de ses pocketcams Flip HD

Cisco fait le ménage dans sa division grand public et annonce un plan de restructuration qui va aboutir à la suppression de 550 postes, mais aussi à l’abandon des populaires pocketcams Flip.

Publié le 15 avril 2011 - 8:30 par La rédaction

Cisco restructure sa division grand public

Pourtant leader incontesté dans le domaine de la pocketcam il y a encore quelques mois à peine avec sa gamme très populaire de caméscopes Flip, Cisco annonce aujourd’hui une restructuration de sa division grand public qui va entraîner la suppression de 550 postes. La firme a annoncé récemment avoir enregistré un recul de 16% de son bénéfice net lors du second trimestre fiscal et l’action Cisco a perdu de son côté près d’un tiers de sa valeur en à peine un an. Mais Cisco annonce également l’abandon pur et simple de sa gamme de pocketcams Flip et des logiciels FlipShare associés. Une décision radicale pour Cisco qui avait présenté ses nouveaux Flip Ultra HD et Mino HD en septembre dernier, dotés d’un nouveau capteur leur permettant de capturer de la vidéo HD 720p à 60 images/seconde.


La fin des pocketcams Flip

Une décision pour le moins brutale qui intervient deux après le rachat (600 millions de dollars) de Pure Digital Technologies, créateur des pocketcams Flip. Cet abandon des pocketcams Flip s’explique en partie par la démocratisation des appareils nomades permettant de capturer de la vidéo, notamment les smartphones qui peuvent parfois enregistrer de la vidéo en Full HD, un standard vidéo qui n’a jamais été disponible sur la gamme Flip. De même, la concurrence sur le segment des pocketcams est désormais féroce et l’on retrouve par exemple des modèles robustes et étanches chez Kodak (voir le Playsport ZX5) ou même des modèles capables de réaliser des vidéos en 3D 720p ou en 2D Full HD chez Sony (voir la Sony Bloggie 3D).

Advertisements

Ailleurs sur le web