OnOne Software Perfect Layers, ou comment se passer de Photoshop avec Aperture et Lightroom

OnOne Software Perfect Layers, ou comment se passer de Photoshop avec Aperture et Lightroom

Qu’est-ce qui manque le plus aux photographes dans Lightroom et Aperture
? Les calques ! Quelle est la chose la plus utilisée dans Photoshop  ?
Les calques ! Perfect Layers est un futur plug-in qui apportera calques,
masquage, opacité et modes de fusion à Lightroom.

Publié le 6 mai 2011 - 8:30 par La rédaction

Des calques dans Aperture et Lightroom

Perfect Layers est la solution externe (plug-in) qui permettra de créer des calques dans Lightroom ainsi que dans Aperture. Perfect Layers autorise donc la création et l’édition de fichiers multicalques comme le fait Photoshop, mais directement dans Lightroom ou Aperture, une grande première même si les calques et le fichier PSD sont créés à proprement parler dans le plug-in plus que dans Lightroom ou Aperture. On pourra donc travailler des documents Photoshop multicalques dans Lightroom, amis aussi combiner plusieurs images en une seul pour un photomontage réalisé dans Lightroom, chose qui nécessitait Photoshop jusqu’alors. Comme dans Photoshop, on pourra choisir le mode de fusion des calques pour des effets divers. Les fichiers ainsi créés, dans un flux de travail non destructif, s’ouvriront sans problème dans Photoshop CS5 et Photoshop Elements 9, qui gère désormais aussi les calques.
Voici résumé ce que permet le plug-in Perfect Layers :
– Combiner plusieurs images dans un document multicalques compatible avec Potoshop.
– Jouer sur la taille des calques, leur position, leur mode de fusion et leur opacité.
– Utiliser le masquage de certains calques avec un mode masque comme dans Photoshop

Perfect Layers se positionne un peu comme un mini Photoshop en offrant à
Lightroom l’accès aux calques, mais aussi à leur opacité pour atténuer
un effet par exemple, mode masque et au choix du mode de fusion. Il
suffira de peindre avec un pinceau pour masquer ou révéler le contenu
d’un calque ou un effet. En s’essayant à différents modes de fusion, on
pourra également obtenir différents effets.

Prix et disponibilité de Perfect Layers

Aujourd’hui, le plug-in est entièrement gratuit, dans une version Beta publique qui expirera le 30 juin 2011. Sa version définitive est annoncée pour mi-2011 et sera commercialisée 159,95 $ HT, soit environ 150-160 euros TTC.

Perfect Layers
Publicité

Bel exemple de ce que l’on pourra faire dans Perfect Layers sous Lightroom ou Aperture : un photomontage, empilement de plusieurs photos d’une même scène prisse en rafale et masquage (ou plutôt démasquage) pour faire apparaître les différentes positions du surfer.

Vélocité, fluidité

onOne software insiste sur le fait que le plug-in s’ouvre rapidement et qu’il est également très prompt à ouvrir les fichiers photo, chose vitale pour la fluidité du flux de travail. Il est vrai qu’avec certains plug-ins Lightroom ou Aperture, on a le temps d’aller se faire un café pendant qu’il se charge…

    Avec ou sans Photoshop

    Les photographes apprécieront le fait de pouvoir créer un document multicalque dans Lightroom pour ensuite être en mesure de l’exploiter dans Photoshop CS5, mais ce plug-in pourra aussi intéresser les utilisateurs de Lightroom qui n’ont pas Photoshop, leur permettant d’accéder aux immenses possibilités créatives offertes par les calques comme fusionner deux photos d’une même scène prises en bracketting pour équilibrer l’exposition, créer un album depuis Lightroom, remplacer le ciel dans un paysage, ajouter un détail, etc….


    Même chose ici : on peut combiner une photo exposée pour le ciel et une autre pour les rochers et la mer sous Perfect Layers en masquant l’endroit que l’on veut révéler de l’autre calque, travail habituellement réalisé sous Photoshop. On peut aussi le faire avec deux copies d’une même photo développées différemment, un même RAW, avec plus ou moins d’exposition.

    Télécharger la Beta publique gratuite de Perfect layers

    Vous pouvez télécharger la version Beta publique de perfect Layers pour Lightroom gratuitement et visionner quelques vidéos de démonstration sur le site de onOne software.

    Dupliquer le calque d’une seule photo et changer le mode de fusion peut aussi aider à densifier le ciel, à éclaircir une zone d’ombre, etc… Avec le masquage, on a toute latitude pour cibler les zones traitées ainsi et avec l’opacité des calques, on peut moduler l’effet.

    Fort pratique, cette application est une solution externe : c’est le plug-in Perfect Layers qui créé le document psd par empilement de plusieurs photos en calques pour ensuite réimporter le fichier psd dans la photothèque Lightroom ou Aperture automatiquement (attention à la taille de votre photothèque !). Des calques sous Lightroom et Aperture directement dans la base de données et agissant sur le RAW, le public ne demande que ça.



    Ailleurs sur le web


    Leave a Reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *