Carrière avortée pour le Nikon Coolpix S4100

Carrière avortée pour le Nikon Coolpix S4100

Nikon France confirme l’annulation de la commercialisation du Coolpix S4100, victime indirecte des perturbations industrielles causées par le séisme au Japon le 11 mars dernier.

Publié le 12 mai 2011 - 10:34 par La rédaction

Le Coolpix S4100 ne verra donc pas la couleur de nos rayonnages : il est annulé du fait de l’impossibilité de réaliser certains composants suite aux dégâts causés par le séisme puis le tsunami au Japon en mars 2011. Le Coolpix S4100 était un petit compact, haut en couleur comme le S3100 dont il était dérivé, mais en offrant en plus un écran tactile de 460 000 points pur 3″ de diagonale. Il devait être commercialisé 159 euros TTC.

Le Coolpix S3100 sera donc son alternative bon marché, un appareil identique en tout point si ce n’est l’absence de l’afficheur tactile 3″, remplacé par un écran de 2,7″ pour 230 000 pixels. Pour le reste, il conserve le capteur CCD 14 mégapixels, l’objectif 5x équivalent 26-130mm avec un mode macro à 10 cm du sujet et l’enregistrement vidéo 720p, la batterie lithium ou encore la compatibilité avec les cartes SDXC. Le Coolpix S3100 remplace le S3000, un best-seller absolu en France en 2010. Initialement commercialisé 139 euros TTC, le Coolpix S3100 se trouve dans le commerce pour moins de 120 euros.

Les fans du tactile pourront se rabattre sur le Coolpix S6100 qui offre un zoom 7x (28-196mm) et un écran tactile de 3″ / 460 000 points. Il n’est disponible, en France, qu’à la Fnac au prix de 199 euros TTC.

Advertisements

Ailleurs sur le web