iCloud : le service de musique dans le nuage d'Apple pour la WWDC ?

iCloud : le service de musique dans le nuage d’Apple pour la WWDC ?

Le projet « iTunes Music Cloud » d’Apple avance à grands pas. All Things
Digital annonce que la firme de Cupertino est parvenue à signer avec
EMI, Sony Music et Warner Music. Reste encore pour Apple à « séduire »
Universal Music dans le but de lancer son service d’écoute de musique
« dans le nuage » pour la WWDC, le 6 juin prochain.

Publié le 24 mai 2011 - 10:00 par La rédaction

iCloud : Apple a signé avec EMI, Warner et Sony Music

Avec le rachat en 2009 de la société Lala par Apple, les rumeurs s’accordent à annoncer le lancement d’un service d’écoute de musique en streaming. Baptisé « iTunes Music Cloud » ou « iCloud », ce nouveau service stockerait les morceaux achetés par l’utilisateur sur les serveurs d’Apple et permettrait d’y accéder depuis n’importe quel ordinateur connecté à internet, mais également depuis un terminal fonctionnant sous iOS (iPod touch, iPhone & iPad). Seulement, il était impossible pour Apple de lancer un tel service sans obtenir l’accord des principaux labels.

À présent, en recoupant les informations fournies par Greg Sandoval, de chez Cnet.com, et Peter Kafka, d’All Things Digital, Apple aurait réussi à rallier EMI, Warner Music et Sony Music à sa cause.

iTunes Music Cloud : Bientôt un accord entre Apple et Universal Music ?

Avant le lancement de son nouveau service, il semble évident qu’Apple veuille signer avec l’ensemble des « majors ». Et, à juste titre, Reuters annonce que la firme de Cupertino serait en passe de signer avec Universal Music (groupe Vivendi). Si la signature a bel et bien lieu, doit-on alors s’attendre au lancement d’iCloud à l’occasion de la WWDC, le 6 juin prochain ? C’est probable, d’autant plus que tout porte à croire que la firme de Cupertino a d’ores et déjà préparé ses infrastructures pour recevoir un tel service : construction d’un gigantesque data-center en Caroline du Nord et location de 12 péta-octets de stockage auprès de la société Isilon Systems.


Pour autant, ces prévisions restent à prendre avec des pincettes et Apple pourrait ne pas avoir le temps matériel de peaufiner les détails de son offre d’ici la grand-messe de développeurs (WWDC). Soit dit en passant, les nouveautés Mac OS X (avec l’arrivée de la version 10.7 Lion) et iOS (avec la présentation attendue de l’iOS 5.0) semblent suffisamment importantes pour qu’Apple retarde le lancement d’iCloud à la rentrée, avec l’arrivée de l’iPhone 5 et vraisemblablement des nouveaux iPod.

Music Cloud d’Apple : Google et Amazon dans le viseur

Certains diront qu’Apple débarque sur un marché déjà occupé, puisque Google et Amazon viennent de lancer une offre similaire. Seulement, Apple joue ici la carte de l’exclusivité avec les majors et de l’automatisation de la synchronisation avec iTunes, là où la concurrence propose seulement à l’utilisateur de déplacer sa bibliothèque sur des serveurs. De même, Amazon et Google ont ouvertement fait le choix d’agir seuls, sans chercher (ou du moins parvenir) à trouver un terrain d’entente avec les majors. Enfin, gageons que le rachat de la société Lala a offert un savoir-faire de taille à Apple, et par là même, un avantage concurrentiel non négligeable.

Advertisements

Ailleurs sur le web