voilà longtemps que l'on scrute l'horizon pour guêter l'arrivée de Windows Vista !Windows Vista et le multimedia
Vista est très très attendu depuis des mois, voire des années. Son interface Aero, gourmande en ressources, est sublime, les windgets (windows gadgets) sont intégrés et les loisirs numériques que sont la photo numériques, la musique MP3 ou même la vidéo et la télé HD verront leur utilisation révolutionnée au coeur du nouvel OS Microsoft. (Zone Numérique prépare un dossier sur Vista et la photo numérique, restez au contact !). Vista relève également les défis des connexions de toutes sortes, entre périphériques, sans fil, intranet, internet etc… Vista, qui n’en est qu’à son début, en ce jour de lancement, paraît très prometteur.

Windows Vista le gourmand
Vista est gourmand en ressources dans son interface la plus fluide, avec icônes 3D et look « Aero ». C’est bien entendu dans cette configuration que chacun préférera utiliser ce nouvel opus Windows. Et pour ce faire, il faudra être équipé d’un ordinateur dernier cri avec processeur 2 Ghz, 2 Go de RAM et carte graphique puissante, voire Direct X 10. Ces nouvelles spécifications techniques vont certainement tirer le marché des ordinateurs vers le haut en termes de prix : les analystes tablent sur une hausse du prix moyen des ordinateurs de l’ordre de 100 euros. Par ailleurs, Vista est vendu un peu plus cher que XP et les ordinateurs qui seront vendus équipés de Vista seront, eux aussi, un peu plus cher au début que leurs congénères équipés de XP.

Un nouveau Windows est toujours décrié au départ
Une sortie d’un nouveau produit phare Microsoft est toujours controversée çà et là. Il en va de même cette fois avec la plainte déposée par certains opposants à Microsoft que sont IBM, Sun Microsystem, Oracle etc… Selon eux, Windows Vista ne respecterait pas les principes fondamentaux de la libre concurrence édictés par l’Union Européenne. Par le passé, la vente jointe de certaines applications incluses dans Windows avait value à Microsoft une lourde condamnation, tout comme lorsque Windows avait rendu certains systèmes inopérants.

Vista devra convaincre les sceptiques
Vista est suscite aussi scepticisme de la part du public et de l’industrie, fort de leurs habitudes avec XP. En effet, Windows Vista est très nouveau, plus qu’il n’y parait de l’extérieur d’ailleurs ! Ainsi, son code est-il ardu à exploiter pare les fabricants d’antivirus pour réaliser leurs antidotes et vaccins logiciels. D’où une plainte de ces éditeurs de logiciels qui tirent parti des l’extrême rapidité de la propagation de virus sur le net.

Windows Vista est disponible en plusieurs éditions dont voici les prix en version boîte :
         Windows Vista édition familiale basique : 279 euros TTC (MAJ 145 euros TTC)
         Windows Vista édition familiale Premium : 339 euros TTC (229 euros TTC)
         Windows Vista édition professionnelle : 425 euros TTC (285 euros TTC)
         Windows Vista édition intégrale : 575 euros TTC (379 euros TTC) 

Si ces prix sont élevés, en version boîte plus qu’en OEM, on s’étonne surtout du différentiel de prix entre Vista en Europe et Vista aux Etats-Unis. Les tarifs européens sont environ 50% plus élevés que les tarifs américains. Evidemment, la majeure partie des utilisateurs n’achèteront pas Vista en boîte mais avec leur prochain ordinateur. D’ailleurs, les principaux fabricants comptent bien sur Vista pour doper un peu les ventes d’ordinateurs. Il faut dire que beaucoup d’achats ou de renouvellements étaient retardés par des utilisateurs préférant attendre la sortie de Windows Vista.

Bonne chance à Windows Vista !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here