Le vaisseau amiral nouvelle génération pour le futur siège d'Apple à Cupertino

Le vaisseau amiral nouvelle génération pour le futur siège d’Apple à Cupertino

Dans la foulée de la WWDC 2011, Steve Jobs s’est rendu au conseil municipal de Cupertino pour y présenter son projet de construction du « plus beau siège siège social du monde » pour Apple. La pari semble réussi et le vaisseau spatial d’Apple devrait atterrir d’ici 2015.

Publié le 10 juin 2011 - 9:20 par La rédaction

Apple voit grand pour son nouveau siège social

Non content d’avoir tenu une keynote de près de deux heures mardi matin, Steve Jobs s’est ensuite rendu au conseil municipal de Cupertino, la ville de 60 000 habitants où est basée Apple, pour y présenter son projet de construction d’un nouveau siège social. Et si les produits Apple semblent faire l’unanimité d’un point de vue stylistique, Steve Jobs entend bien réitérer l’exploit avec son siège social du futur, en forme de vaisseau spatial.

Le plus beau siège social du monde pour Apple ?

Les besoins d’Apple sont plutôt importants : 12 000 employés sont présents sur le site de Cupertino et se partagent actuellement l’espace disponible au 1, Infinite Loop, le siège social historique (capacité : 2 800 personnes) et les bâtiments annexes loués ou achetés au fil du temps.

Avec son projet de nouveau siège social, Steve Jobs vise une capacité d’accueil de 13 000 personnes, réunies au sein d’un seul et unique bâtiment. Pour cela, c’est le terrain racheté à Hewlett-Packard qui servira de zone d’atterrissage au vaisseau spatial Apple. Pour l’anecdote, c’est sur ce même emplacement que Steve Jobs, alors adolescent, avait rencontré Bill Hewlett pour obtenir un job d’été. Sacrée coïncidence ! Avec ce nouveau projet, Jobs compte bâtir ici les « meilleurs bureaux du monde » et assure même que les étudiants en architecture viendront le visiter. Il faut dire que cet immense bâtiment circulaire a de quoi intriguer, et Steve Jobs ne manque pas de préciser : « Il est circulaire, et si vous vous y connaissez en construction, vous savez certainement que ce n’est pas le moins cher à réaliser« .

Apple en passe de se réconcilier définitivement avec GreenPeace ?

La partie « verte » de ce bâtiment n’est pas non plus en reste avec l’ambition affichée de réaliser sa propre centrale électrique, alimentée en gaz naturel, et d’étendre la surface d’espaces verts en créant des parkings sous-terrain. Steve Jobs ambitionne de redonner sa vraie nature au terrain, à la base un champ d’abricotiers, en faisant passer le nombre d’arbres de 3 700 à 6 000. L’histoire semble presque trop belle…

Advertisements

Ailleurs sur le web