Test Zelda Ocarina of Time 3DS, la légende est de retour en relief !

Test Zelda Ocarina of Time 3DS, la légende est de retour en relief !

L’épisode le plus emblématique pour de nombreux fans de la
saga Zelda arrive sur Nintendo 3DS, place à notre verdict concernant cet
Ocarina of Time 3D.
  

Publié le 21 juin 2011 - 7:30 par La rédaction

Ocarina of Time passe au relooking 3D
Après avoir fait les beaux jours de la Nintendo 64 (puis de
la GameCube mais aussi de la Virtual Console Wii), The Legend of Zelda : Ocarina
of Time arrive maintenant sur la petite Nintendo 3DS, dans une version
remise au goût du jour et surtout compatible avec la technologie en relief de
la machine. Pas de gros chamboulement à l’horizon au niveau de la trame
scénaristique, cet opus 3D se veut une
transposition fidèle (à quelques détails près) de l’expérience proposée aux joueurs en 1998, avec
toutefois une nouvelle interface tactile en plus du précieux relooking. Le jeu
nous place bien sûr dans la peau de Link, qui va rapidement devoir
sortir de sa forêt Kokiri pour venir porter secours à la princesse Zelda,
enlevée par le ténébreux Ganondorf. Equipé de son ocarina, Link pourra
également jouer sur les aléas du temps, le jeu nous faisant alterner entre deux
époques pour une expérience toujours aussi transcendante.

Une 3D un peu trop contraignante ?
La réalisation de ce portage 3DS a donc été revue en
profondeur, et l’effet de flou très présent sur Nintendo 64 est ici joliment
dissipé, avec également des textures retravaillées, des effets plus étoffés et
des personnages moins géométriques qu’auparavant. Certes, on peut toujours
pester face à une mécanique de jeu un peu rigide (la base a quand même déjà 13
ans) et quelques petits bugs ça et là, mais il faut avouer que c’est un réel
plaisir que de retrouver Ocarina of Time sous un si beau jour. L’effet 3D est
plutôt bien rendu dans l’ensemble même s’il n’apporte pas grand chose à
l’expérience de jeu au final. Toutefois, il est assez difficile de jouer avec le
curseur 3D poussé à fond sans subir rapidement quelques gênes oculaires… De même, si
l’effet 3D apporte une jolie sensation de profondeur, il s’accompagne également
d’un effet d’aliasing plus prononcé.

Une interface tactile et une gestion du gyroscope au top !
Outre la quête principale qui demandera quelques bonnes heures de jeu, le jeu propose également de
participer à de nombreuses quêtes annexes et autres mini jeux un brin décalés
pour récolter quelques bonus comme des quarts de coeur ou encore la possibilité
de porter plus d’objets et de rubis, sans compter quelques précieux pouvoirs
magiques. De nombreuses grottes et autres caves ne demandent qu’à être visitées
et cet Ocarina of Time 3D offre une vraie sensation de liberté du début de l’aventure jusqu’à son dénouement. A tel point
parfois que le joueur lambda sera peut-être un peu perdu… Mais Nintendo a
pensé à tout, et des pierres magiques permettent au joueur d’avoir, s’il le souhaite, une vision
assez précise de ce qu’il lui reste à accomplir. Bien vu ! Nintendo a également
mis à profit le gyroscope de sa console et l’on peut par exemple observer
les alentours ou bien viser simplement en déplaçant sa console dans la direction
voulue. Un petit plus gadget certes, mais absolument génial à utiliser.

La jouabilité, bien qu’un peu ancestrale par moments, a fait
ses preuves et l’interface tactile permet de chausser ses bottes ou de dégainer
en une fraction de seconde son lance-pierres, son arc ou encore de poser une
bombe. Le côté old school se ressent également dans la difficulté de certains
passages, qui feront rapidement chuter les quelques réceptacles de vie de ce pauvre
Link. Il est possible de sauvegarder à tout moment dans le jeu, mais le fait de
repartir irrémédiablement depuis la forêt Kokiri (dans la première partie du
jeu) en fera certainement rager plus d’un… Précisons enfin que la Master
Quest est également disponible…une fois le jeu terminé. Bref, même si les plus râleurs auraient préféré un opus 100% inédit (comme ce fut le cas sur DS avec Spirit Tracks par exemple), cet Ocarina of Time 3D est une excellente expérience et ceux qui n’ont pas eu la chance de pouvoir y jouer dans ses versions précédentes tiennent là une occasion en or à ne surtout pas manquer.

Verdict
En ressuscitant son mythique Ocarina of Time, malgré un tout petit sentiment de réchauffé tout de même, Nintendo offre
à sa 3DS son premier killer app. Le lifting graphique est réussi, la 3D n’est
pas indispensable mais apporte une jolie sensation de profondeur à certains
passages et la jouabilité toujours aussi intuitive s’adapte on ne peut mieux aux
fonctionnalités tactiles de la console, sans compter une utilisation impeccable
du gyroscope de la console. Alors oui, on regrettera certains mécanismes de jeu un peu
archaïques et une difficulté mal dosée par moments, mais son ambiance magique et
sa trame scénaristique de premier ordre en font encore aujourd’hui l’un des
piliers du genre action/aventure. Sans conteste LE jeu à posséder sur Nintendo
3DS.
 

Advertisements

Ailleurs sur le web