L'Olympus Pen E-P3 passe au banc d'essai DxOmark.com

L’Olympus Pen E-P3 passe au banc d’essai DxOmark.com

DxOmark.com vient de publier les résultats du capteur LiveMos qui équipe le nouveau Pen E-P3

Publié le 22 juillet 2011 - 16:50 par La rédaction

Olympus Pen E-P3 vs Pen E-P2 vs Pen E-P1 : quels progrès ?

La lecture des scores DxO obtenus par le Pen E-P3 comparés à ceux obtenus par ses deux prédécesseurs parle d’elle même : le même capteur a été réutilisé sur les trois générations d’appareils sans réelle optimisation de sa conception qui aurait pu mener à une meilleure sensibilité ou une dynamique améliorée, mais il n’en est rien. Les progrès en termes de qualité d’image seront donc à mettre au crédit d’un convertisseur RAW plus performant sur le Pen E-P3 plutôt qu’un capteur plus brillant.

Le Pen E-P3 par rapport aux concurrents ?

Parmi les compacts à objectif interchangeable renouvelés récemment, en plus du Pen E-P3, dxomark.com a testé le Panasonic G3 et le Sony Nex-C3. L’Olympus Pen E-P3 et le Lumix G3 sont deux Micro 4:3 et la consanguinité de leurs capteurs se retrouve dans les résultats : les deux appareils évoluent dans la même classe avec un très léger avantage au Panasonic, difficilement perceptible sur un tirage. Beaucoup apprécient le rendu des Micro 4:3 Olympus.

Olympus Pen E-P3 vs Panasonic Lumix G3

Accéder aux résultats complets des capteurs des Panasonic G3, Olympus Pen E-P3 et Sony NEX-C3 sur DxOmark.com.

Par contre, face au capteur du Sony NEX-C3, le petit capteur du Pen E-P3 accuse le coup et le poids des années. La conception moderne du CMOS rétroéclairé alliée à la surface APS-C plus généreuse de l’imageur Sony paie avec une sensibilité qui gagne un diaph complet, une plage dynamique qui plus confortable de 2 EV et une profondeur de couleur supérieure de 2 bits pour des nuances plus subtiles et des gradations plus fines. Le capteur du Sony NEX-C3 surclasse indubitablement ceux des Pen E-P3 et Panasonic G3. Naturellement, le Pen E-P3 et le NEX-C3 ne s’adressent pas du tout à la même cible, l’Olympus étant typé « expert » quand le Sony s’adresse aux amateurs, par contre, on sait déjà que les autres M 4:3 Olympus partageront le même capteur. Ainsi, ce banc d’essai donne une sérieuse idée de ce que pourra offrir le capteur du Pen E-PL3 et du Pen E-PM1 qui sortiront plus tard dans l’année et seront commercialement confrontés au petit NEX de Sony.

Olympus Pen E-P3 vs Sony NEX-C3

Accéder aux résultats complets des capteurs des Panasonic G3, Olympus Pen E-P3 et Sony NEX-C3 sur DxOmark.com.

Les progrès du Pen E-P3 sont ailleurs que dans le capteur

Les progrès apportés par la nouvelle génération de Pen expert, l’E-P3, seront donc plutôt à rechercher du côté des progrès réalisés par les ingénieurs Olympus sur leur convertisseur Raw pour ce qui est de la qualité d’image, y compris du traitement du bruit, assisté en la matière par le nouveau processeur bi-coeur TruePic VI dont un coeur est dédié au traitement d’image et un second aux tâches annexes comme la mise au point par exemple. Justement, sur le terrain, le Pen E-P3 apporte un autofocus plus réactif baptisé « FAST » qui serait en mesure, selon Olympus, de réaliser la mise au point en seulement 0,18s avec l’optique 14-42mm du kit. Son design rétro reste dans la tradition et son ergonomie paramétrable ravira les experts tout comme son grip interchangeable pour s’adapter aux paluches des différents utilisateurs. D’un point de vue fonctionnel, le Pen E-P3 inaugure la vidéo en qualité Full HD, un nouvel écran fixe, mais tactile et de nouveaux filtres numériques paramétrables.

Advertisements

Ailleurs sur le web