Kinect : Impulse Technology attaque Microsoft pour violation de brevets

Kinect : Impulse Technology attaque Microsoft pour violation de brevets

Succès mondial incontestable depuis sa sortie en fin d’année dernière, le périphérique Kinect de Microsoft est néanmoins la cause d’une attaque en justice de la part de Impulse Technology portant sur sept violations de brevets.

Publié le 25 juillet 2011 - 9:40 par La rédaction

Impulse Technology : une plainte contre Microsoft et huit éditeurs de jeux Kinect

Microsoft revendiquait fièrement plus de 8 millions de ventes au début de l’année 2011, mais le mois de mars 2011 a permis à Kinect de passer le cap des 10
millions d’unités écoulées à travers le monde en quelques mois
seulement
. Un score exceptionnel pour la petite caméra de la Xbox 360
qui lui a valu une entrée dans le Guiness des Records, Kinect ayant battu
l’iPad qui détenait jusqu’alors le meilleur démarrage en terme de
ventes.

Mais le système de détection de mouvements made in Microsoft est désormais la cible d’une plainte déposée par Impulse Technology. Une société qui accuse Microsoft d’avoir enfreint pas moins de sept brevets déposés entre 2001 et 2010, portant sur une « variété de jeux dans lesquels les mouvements du joueur sont suivis et reproduits en 3 dimensions, ainsi que la présence d’avatar reproduisant les gestes du joueur. » Impulse Technology ne se contente pas d’attaquer Microsoft et englobe au passage pas moins de 8 éditeurs de jeux dont Electronic Arts, Sega, THQ, Konami ou encore Ubisoft, tous ayant évidemment déjà développé des titres compatibles Kinect. Reste à savoir maintenant quelle sera la position de Microsoft, même s’il parait relativement évident que la firme américaine a dû prendre les dispositions nécessaires pour s’éviter de telles attaques.

Toujours concernant Kinect et la Xbox 360, rappelons que Microsoft a annoncé tout récemment la disponibilité en fin d’année d’un bundle spécial Kinect à l’effigie de Star Wars.

Advertisements

Ailleurs sur le web