Les BlackBerry perdent du terrain, RIM licencie 2000 salariés

Les BlackBerry perdent du terrain, RIM licencie 2000 salariés

Les beaux jours de RIM sont menacés par Apple et par les smartphones
Android qui ne cessent de gagner du terrain face aux BlackBerry. RIM
annonce la suppression de 2000 emplois afin de réduire ses couts.

Publié le 26 juillet 2011 - 14:23 par La rédaction


RIM (BlackBerry) supprime 2000 emplois

RIM, le fabricant canadien des smartphones BlackBerry, se trouve sur une pente glissante face à ses principaux rivaux que sont Apple et Android. L’entreprise annonce ainsi un plan de suppression de 2000 emplois dans les semaines à venir (soit plus de 10% de l’effectif) afin de réduire les couts et améliorer sa rentabilité, actionnariat oblige.

BlackBerry Bold 9900
Le BlackBerry Bold 9900, premier smartphone RIM combinant clavier et écran tactile, sera commercialisé avec quelques bons mois de retard, tout comme l’ensemble de la nouvelle gamme.


Une situation saine mais des résultats en baisse chez RIM

Si RIM affiche encore une situation financière saine, l’entreprise se doit d’assurer un certain niveau de rentabilité pour ses actionnaires qui ont vu l’action perdre plus de 50% depuis le début de l’année. Les résultats du dernier trimestre (mars, avril, mai) montrent un chiffre d’affaires qui a progressé de 16% (à 4,9 milliards de dollars) par rapport à l’année précédente mais qui a reculé de 12% par rapport au trimestre précédent. Le bénéfice net de l’entreprise a perdu 9,6% (à 695 millions de dollars) par rapport à l’année dernière.


Les BlackBerry perdent du terrain face à l’iPhone et aux terminaux Android

Selon les analyses trimestrielles, RIM a perdu du terrain depuis l’année précédente sur le marché américain des smartphones. Un indicateur important puisque le fabricant des BlackBerry était en position de force sur ce terrain avec une deuxième place derrière Google (Android) avant d’être dépassé par Apple. Ainsi, même sur le marché des entreprises, spécialité de RIM, les BlackBerry perdent du terrain face à l’iPhone qui commence à faire son apparition (Apple a même lancé un App Store pour les entreprises aux Etats-Unis). De plus, le lancement de la nouvelle gamme de terminaux, dont le BlackBerry Bold 9900 fait partie, attendue initialement pour le début de l’été 2011, a été repoussé à la rentrée. Un retard qui n’arrange pas vraiment les choses…

Advertisements

Ailleurs sur le web