Le virus qui rend les MacBook explosifs

C’est Charlie Miller, spécialiste de la sécurité informatique, qui vient de dévoiler une faille jusqu’alors inconnue. Il a en effet découvert comment exploiter le microcontrôleur chargé de surveiller le chargement de la batterie et de prévenir tout risque de surchauffe. Ce type de micro-contrôleur est notamment présent dans la batterie des MacBook Air et MacBook Pro.

L’accès à ces microprocesseurs est protégé par deux mots de passe. Cette barrière serait très aisée à contourner. Ceci étant fait, il serait alors possible à toute personne malveillante de truquer le fonctionnement des microcontrôleurs afin de rendre la batterie hors d’usage ou pire, d’en provoquer l’explosion. Fort heureusement, Charlie Miller n’est pas mal attentionné et s’apprête à faire une démonstration de cette nouvelle forme de « hack » à l’occasion de la conférence « Black Hat » sur la sécurité, qui se tiendra au mois d’août prochain, et pour laquelle il vient de faire une jolie publicité.
Aple n’a, pour l’heure, pas réagi officiellement. Cela ne saurait tarder : la sécurité native est un des fondements du succès du Mac.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here