Le Sony SLT-A35 passe au banc d'essai DxO : miroir SLT, voleur de lumière !

Le Sony SLT-A35 passe au banc d’essai DxO : miroir SLT, voleur de lumière !

DxO vient de faire passer le reflex à miroir semi translucide et son capteur Exmor sur son banc d’essai DxOMark.com. Un capteur de choix…

Publié le 5 août 2011 - 8:25 par La rédaction

Sony SLT-A35 vs SLT-A33 : les progrès réalisés

Les progrès réalisés par le nouvel imageur de l’Alpha 35 par rapport à celui de l’Alpha 33 sont tangibles avec de petites améliorations sur tous les fronts, +0,5 bit en profondeur de couleur, mais surtout près d’un demi-diaph de mieux en sensibilité basse lumière (indice low-light ISO), domaine dans lequel les capteurs Sony Exmor excellent particulièrement au point de venir chatouiller les capteurs Full Frame dont c’est pourtant un des principaux points forts.

Les résultats complets sur le site DxOMark.com

Publicité

Sony SLT-A35 vs SLT-A55

Les mesures effectuées par DxO montrent bien que nous sommes en présence du même capteur et que Sony a tout simplement généralisé son meilleur capteur sur toute sa gamme du SLT-A35 au SLT-A55, mais on retrouve également ce capteur sur le reflex à visée optique Alpha 580 ou encore le dernier petit NEX-C3 comme on le verra plus bas. Sony prend le chemin de Nikon dans l’esprit en mettant le meilleur capteur à disposition du grand public et ainsi offrir la même qualité d’image (D5100 vs D7000) sur sa gamme, mais différencier son offre via d’autres caractéristiques comme l’ergonomie, la finition, la richesse fonctionnelle, etc….

Avec un DxO Score de 74 vs 73, le dernier Alpha 35 fait jeu égal avec l’Alpha 55.

Sony SLT-A35 vs Nikon D5100 : miroir voleur de lumière !

Peut-être vous souvenez-vous des « voleurs de couleurs » des pubs TV Fujifilm des années 90 imaginés par Jean-Paul Goud ? Et bien cette fois-ci, c’est la lumière qui passe à la trappe. En effet, le flux lumineux nécessaire à l’alimentation de la visée électronique des boîtiers Sony à technologie SLT coûte entre 1/2 et 2/3 d’EV au flux qui arrive effectivement sur le capteur. Du coup, comparé à un reflex classique équipé du même capteur de 16 mégapixels, ici le Nikon D5100, la sensibilité basse lumière du Sony A35 passe de 1183 ISO à 763 ISO. La dynamique semble elle aussi affectée par cette dérivation partielle des rayons lumineux puisque l’on perd près d’un EV de dynamique par rapport au D5100.

Sony SLT-A35 vs NEX-C3 : Reflex SLT vs EVIL Camera

Sony intègre le même capteur sur deux concepts bien différents : le NEX-C3, un compact à objectif interchangeable et le SLT-A35, boîtier reflex à visée vidéo. Le consommateur aura le choix du concept pour un même imageur. Cela dit, le NEX-C3 a été privé de la plus basse sensibilité de 100 ISO ce qui le pénalise et ne lui permet pas de donner le meilleur de lui même. De son côté, en sensibilité basse lumière, le SLT-A35 est pénalisé par la perte de luminosité due au miroir semi-translucide (cf plus haut),

Les résultats complets sur DxOMark.com


Le NEX-C3 est privé de la sensibilité la plus basse permise pourtant par le capteur. Sa sensibilité ne démarre qu’à 200 ISO…

L’Alpha 35 bénéficie de la technologie à miroir translucide qui dévie une partie du flux lumineux vers le viseur électronique (Le SLT-A35 n’a pas de visée optique, mais un viseur électronique, bien défini par ailleurs avec 1044000 points). Son capteur Exmor R de taille APS-C de 16 mégapixels qu’il partage avec le NEX-C3 et que DxO vient de tester permet l’enregistrement vidéo Full HD avec prise de son stéréo. Il permet aussi la prise
de vue en rafale à 7 i/s avec suivi du sujet. L’autofocus de l’Alpha 35 offre quinze collimateurs,
dont trois en croix, et l’image est stabilisée par la translation du capteur. Le Sony Alpha SLT-A35 est équipé d’un bel écran 3″ / 921 000 points
TruBlack non articulé en plus de son
viseur électronique 1 044 000 points. Le signal du capteur Exmor HD est
traité par le processeur BIONZ pour atteindre 25 600 ISO et la capture rapide permise par cette technologie de capteur est exploitée pour offrir des fonctions fort sympathiques comme l’auto HDR ou la prise de vue panoramique, en 2D comme en 3D, par
balayage. Le SLT-A35 sera commercialisé 600 euros en boîtier nu.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *