Un brevet fait apparaître le concept de l'airbag pour smartphone

Un brevet fait apparaître le concept de l’airbag pour smartphone

L’idée est surprenante mais astucieuse. Le président fondateur et le vice-président d’Amazon ont déposé un brevet décrivant un système d’airbags adapté aux smartphones et autre terminaux mobiles.

Publié le 18 août 2011 - 12:46 par La rédaction

Des airbags brevetés pour les téléphones portables
Un brevet déposé début 2010 par Jeff Bezos et Greg Heart, respectivement président fondateur et vice-président d’Amazon, vient d’être rendu public. Surprenant, ce brevet décrit une adaptation de l’airbag automobile pour les smartphones. Un système de coussins en forme de ventouses serait intégré sur une des façades du terminal et se déplorerait lorsque l’analyse des données fournies par les accéléromètres indique un risque d’impact, lors d’une chute, par exemple. Un système de contrepoids intégré associé aux lois de la gravité ferrait en sorte que le terminal tombe du bon côté. Fini donc la loi de la Murphy et la tartine beurrée qui tombe toujours du mauvais côté.

Airbag pour smartphone
Publicité

United States Patent Application – PROTECTING DEVICES FROM IMPACT DAMAGE
Le brevet américain est décrit de la façon suivante : « Un système et méthode pour protéger les appareils des dommages causés par un impact. Une détermination d’un risque de dommages de l’appareil est faite avant l’impact entre une surface et l’appareil. Si le risque de dommages de l’appareil dépasse un seuil donné, un système de protection est activé pour réduire ou éliminer de façon substantielle les dommages de l’appareil. »

Airbag pour smartphone

Un concept séduisant mais difficile à mettre en oeuvre
D’après les concepteurs, 1 smartphone sur 3 serait perdu ou endommagé durant l’année suivant son achat. Ce système permettrait donc de détecter la chute du terminal, estimer s’il faut déclencher ou non les protections et enfin d’éviter le bris de l’appareil.
Si le concept peut paraître séduisant, la mise en place et la miniaturisation de cette technologie semblent cependant délicates et rien n’indique pour le moment que le brevet déposé par les deux inventeurs d’Amazon puisse être utilisé un jour. Les coques de protection comme la NautiCase pour iPhone ont encore de beaux jours devant elles.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *