Portrait de Tim Cook, successeur de Steve Jobs aux commandes d'Apple

Portrait de Tim Cook, successeur de Steve Jobs aux commandes d’Apple

Steve Jobs ayant décidé de démissionner de son poste de PDG d’Apple, c’est Tim Cook, présent dans la société depuis 1998, qui lui succède. Présentation du nouveau CEO d’Apple.

Publié le 26 août 2011 - 9:07 par La rédaction

Tim Cook pour remplacer Steve Jobs

Au grand dam des fans les plus absolus de la firme à la Pomme, Steve Jobs a décidé de tirer sa révérence ce 24 août 2011, laissant alors le numéro 2 d’Apple, Tim Cook, prendre les rennes de la société américaine. Agé de 50 ans (né le 1er novembre 1960) et présent chez Apple depuis 1998, Tim Cook n’est pas un inconnu des connaisseurs de la sphère Apple, puisque c’est lui qui a déjà assuré l’intérim de Steve Jobs en 2004, en 2009 et depuis janvier 2011.

Jusqu’à présent responsable de la maîtrise des coûts et du développement des produits Mac, Tim Cook avait fait bien plus qu’assurer l’intérim, puisque la marge brute d’Apple avait bondi de 27,5% à 35% en 2010. Pour de nombreux analystes, Steve Jobs assurait depuis quelques mois l’image extérieure du groupe, mais c’est bien Tim Cook qui détenait déjà les commandes, avec le succès que l’on connaît.

Recruté et formé par Steve Jobs himself, Tim Cook va avoir la (très) lourde tâche de succéder à un personnage pour le moins emblématique, mais surtout à un visionnaire hors pair et animateur attitré des « shows » Apple lors de la présentation des nouveaux produits. A ce titre, le cours de l’action Apple a chuté de 5% dès la démission de Steve Jobs, de quoi mettre encore un peu plus de pression sur les épaules du tout nouveau PDG. Mais Tim Cook pourra néanmoins compter sur son mentor puisque Steve Jobs, s’il quitte ses fonctions de PDG, reste néanmoins président du conseil d’administration « de manière à pouvoir continuer à aider son entreprise« .

Tim Cook, son parcours

Né le 1er novembre 1960, Tim Cook décroche un diplôme en génie industriel de l’université d’Auburn en 1982, ainsi qu’un Master of Business Administration en 1988 à la Fuqua School of Business. Avant de devenir le PDG d’Apple, Tim Cook a été directeur des opérations et des ventes au niveau mondial à Cupertino, mais aussi chargé de la division Macintosh. Avant d’officier chez Apple, Tim Cook a également passé 12 années chez IBM où il fut directeur de la division nord-américaine. Il a également occupé le poste de Vice Président Corporate Materials chez Compaq.

Chez Apple, Tim Cook a déjà assuré l’intérim de Steve Jobs à trois reprises (et notamment depuis janvier 2011). Il a déjà été aperçu en octobre dernier lors de la présentation des nouveaux produits Apple, mais également en janvier dernier à New York, pour le lancement de l’iPhone 4. Un personnage certes moins fantasque que Steve Jobs, mais qui dispose d’une très solide expérience dans le monde du high-tech et qui bénéficie surtout de toute la confiance du co-fondateur d’Apple démissionnaire, de quoi soulager un peu les analystes et les fans qui craignent déjà pour l’avenir de la firme de Cupertino, désormais orpheline (ou presque) de son emblématique PDG.

Advertisements

Ailleurs sur le web