Lumix G3X : chérie, j'ai rétréci ton objectif. Prise en main et galerie

Lumix G3X : chérie, j’ai rétréci ton objectif. Prise en main et galerie

A l’IFA, nous avons pu manipuler le nouveau zoom miniature Panasonic
Lumix G X Vario PZ 14-42mm F/3.5-5.6 monté sur un GF3. Il est vraiment
minuscule… premières impressions.

Publié le 6 septembre 2011 - 12:15 par La rédaction

Le Panasonic Lumix G X Vario PZ 14-42mm F/3.5-5.6 ASPH. Power O.I.S.

Panasonic a lancé fin août une nouvelle gamme d’objectifs pour ses compacts à objectifs interchangeables Lumix G. Ces optiques à part
seront parfois des objectifs télescopiques et/ou motorisés (comme le
Lumix G X Vario PZ 14-42mm F/3.5-5.6 ASPH. Power O.I.S.) mais en tout
cas toujours très soignés optiquement avec l’utilisation de matériaux
aux qualités reconnues comme le verre ED et le recours à des formules
optiques travaillées avec lentilles asphériques.

Lumix G X 14-42mm
Publicité

Le Lumix G X Vario PZ 14-42 : 95 grammes sur la balance…

Prise en main du Lumix G X Vario PZ 14-42mm (GF3X)

Le cas du Lumix G X Vario PZ 14-42mm F/3.5-5.6 ASPH. Power O.I.S. est un peu à part : c’est tout simplement le premier zoom pancake au monde. Il offre la compacité que mérite un boitier aussi compact que le GF3. Plus en phase avec le concept d’appareil miniaturisé qu’incarne la famille Lumix G, le nouvel objectif 14-42mm X est réellement très très compact, l’exploit est saisissant. Télescopique, une fois l’appareil éteint, il est de l’épaisseur du pancake 20mm.

Le Lumix G X 14-42mm adopte le dernier système de stabilisation d’image Power O.I.S.

Sur le GF3 éteint, l’objectif G X 14-42 ne mesure plus que 26,8mm d’épaisseur. Mais il est aussi très léger et ne pèse que 95 grammes. Ainsi donc, monté sur le GF3, il ne déséquilibre pas l’ensemble comme c’est le cas chez Sony : montez un 18-55mm sur un NEX-5n et vous verrez….

Côté optique, Panasonic a opté pour une conception qualitative :
– un traitement de surface nano
– 4 lentilles asphériques
– 2 éléments en verre ED

La commande de zooming est motorisée. A la manipulation, ce système ne nous a pas réellement emballés, mais il offre l’avantage, en mode vidéo, de pouvoir zoomer, à deux vitesses et en douceur. Cela dit, ce taquet de zooming est bien situé sur le flanc gauche du petit fût de l’objectif ce qui permet de commander le zoom avec le pouce en tenant le GF3 de la main droite et l’objectif par dessous avec la main gauche. (comme il se doit et non à la Dimitri Medvedev….)

Ici les taquets de zooming et de mise au point manuelle.

L’objectif, trop miniature, n’a pas la place pour une bague de zooming manuelle, mais il offre tout de même une molette pour faire la mise au point manuelle. On sait que, quand les opticiens Panasonic auront la place de mettre une bague manuelle sur la série X, il le feront, comme ce sera le cas sur le téléobjectif qui sortira aussi cet automne.

Côte à côte : un GF3 avec ce 14-42mm version « X » et un GF2 avec pancake 20mm : les deux solutions offrent la même compacité.

Sa motorisation autofocus interne était annoncée comme ultra rapide et c’est le cas. Il faut dire que l’ensemble avec le nouveau module autofocus haute vitesse du GF3 offre une mise au point quasiment instantanée, un peu comme le nouvel autofocus du NX200, le dernier COI Samsung annoncé il y a quelques jours et que nous avons également pris en main à Berlin.

Prise en main du GF3X : nos impressions

L’objectif G X 14-42mm sera disponible à partir du mois de novembre 2011. Panasonic sortira un kit GF3+14-42mm X dont le prix sera d’environ 100 euros de plus que celui du kit avec le 14-42mm classique. Donc, pour 100 euros de plus, on accède, avec le GF3X, à une optique ENFIN compacte qui ne met pas à mal les efforts des ingénieurs boitier Lumix et d’une qualité optique normalement meilleure. On dit depuis le début que les appareils hybrides sont certes compacts, mais que ça ne suit pas du côté des objectifs et on ne conseille franchement les Micro 4:3 et autres NEX ou NX qu’avec un objectif pancake. Or, ces focales fixes s’avèrent vite frustrantes pour nombre d’amateurs qui veulent pourvoir zoomer… Alors on ne boude pas notre plaisir de voir Panasonic mettre sur le marché un zoom aux dimensions de pancake.
Sur les visuels et même nos photos, on a du mal à réaliser la compacité de ce zoom et la première rencontre avec cet objectif miniature est bluffante tant il est rikiki. En version silver montée sur le GF3 blanc, l’ensemble est vraiment sympa.
La commande de zooming motorisée ne nous laissera pas un souvenir impérissable, mais si c’est le prix à payer pour accéder à un zoom ultracompact, alors soit.

La motorisation AF va de pair avec le module rapide du GF3 pour une expérience utilisateur très fluide.
Les photos que nous avons ramenées (mais prises à la va-vite sur un stand) sont convenables et on est très impatient de passer ce premier représentant de la famille Lumix G X au banc d’essai.
Pour l’instant, le concept est séduisant et on ne demande qu’à voir cette famille d’optiques miniaturisées s’étoffer rapidement, ce qui pourra conférer au système Lumix G un avantage sur tous ses concurrents.

Rappel des caractéristiques du Lumix G X Vario PZ 14-42mm F/3.5-5.6

– Focales : 14-42mm (équivalent 28-84mm sur un Micro 4:3)
– Ouvertures maximales : F/3.5-5.6
– Monture Micro 4:3
– Stabilisation d’image Power O.I.S.
– Construction optique : 9 éléments en 8 groupes
– 4 éléments asphériques
– 2 lentilles en verre ED
– Diaphragme circulaire à 7 lamelles
– Distance minimale de mise au point
– Diamètre des filtres : 37mm
– Poids : 95 grammes
– Epaisseur : 26,8mm quand l’appareil est éteint
– Motorisation du zoo

Galerie photos : images prises avec le GF3X

Ces photos ont été prises sur le stand Panasonic avec le GF3 dans sa configuration GF3X, soit avec le nouveau G X Vario PZ 14-42mm. Cliquez dessus pour télécharger le fichier d’origine.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *