Samsung NX200 : nouveau porte-drapeau de la gamme NX

Si le NX11 demeure au catalogue Samsung, les Coréens sont formels : le NX200 vient coiffer la gamme NX avec un format compact, une fabrication robuste et un capteur gonflé en pixels. Nous avons pu manipuler et utiliser le NX200  chez Samsung à l’IFA qui se tient en ce moment. Le NX200 est finalisé. Il arrive très bientôt en magasin au prix de vente de 849 euros, un tarif assez élevé, mais il a quelques arguments en sa faveur. Voici nos premières impressions.

Samsung NX200

Changement de design

Vous l’aurez remarqué si vous étiez familier avec les lignes douces et galbées du NX100, le prédécesseur du NX200 : le design NX a opéré un virage à 180°, pour le meilleur. Le nouveau format plus anguleux séduira plus facilement l’amateur dit « expert » et le NX200 revêt une robe noire plus sobre et forte en symbolique pour les photographes. Sa cible ne semble plus être le grand public, mais plutôt le photographe aguerri. D’ailleurs, son poids, son format et son ergonomie sont aux antipodes des NEX-C3 ou Panasonic GF3, à ceci près que le « form factor » corps ultra fin + poignée proéminente n’est pas sans rappeler le design du NEX-7.
Vous aurez aussi peut-être remarqué la présence, enfin, d’un flash intégré « pop up ».

Samsung NX200

Qualité de fabrication

Pour avoir été séduit par la qualité perçue du Sony NEX-7 la veille, on doit bien avouer que le Samsung NX200 joue dans la même catégorie avec un boitier manifestement solide, qui fait la part belle au métal pour les commandes et dont le niveau de finition est premium.

Samsung NX200
Le petit repose pouce fait son office. Notez la double molette (sur le dessus + roue codeuse arrière) et le bouton de raccourci d’activation de l’enregistrement vidéo.

Prise en main

C’est réussi. C’était une des principales critiques que l’on pouvait faire au design du NX100, le manque de grip, et bien le NX200 renverse la vapeur avec deux atouts ergonomiques :
– une poignée proéminente qui assure un excellent maintien de l’appareil et un excellent équilibre (au moins avec un pancake comme le 20mm utilisé lors de notre petit test),
– un revêtement qui assure un grip excellent, mi-caoutchouté, mi-similicuir.

Samsung NX200

Ergonomie du NX200

Samsung travaille sur l’ergonomie de ses appareils et doit se faire une image de marque photo, lui, le géant coréen de l’électronique grand public, magnifique suiveur des « trendsetters » Sony, Apple, etc… Nous avons trouvé le fonctionnement du NX200 franchement très logique et parfaitement adapté aux besoins du photographe. Il dispose de deux molettes, ce qui ravira nombre d’amateurs des modes PSAM. On retrouve aussi le bouton iFn sur les optiques compatibles.

Samsung NX200

iFunction 2.0

iFn 2.0 apporte deux nouveautés :
– l’appareil compatible iFn 2.0 reconnaît le type d’objectif monté sur l’appareil et se met dans un mode adapté ce qui peut faire gagner un peu de temps et simplifie l’utilisation pour le novice. Vous montez un objectif macro, le NX200 se met directement en mode macro.
– le menu des réglages iFn est personnalisable et l’utilisateur pourra épurer les réglages qui défilent avec le bouton iFn pour ne conserver par exemple plus que l’ouverture, la vitesse et la sensibilité.

Bouton Fn du NX200 et synthèse des réglages

Le bouton des objectifs iFn est accompagné d’un autre bouton « Fn » situé au dos du NX200 et qui permet d’afficher la synthèse des réglages disponibles. On navigue alors très aisément de l’un à l’autre (merci la molette supérieure et la roue codeuse arrière).

Samsung NX200

Panorama par balayage, Full HD, nouveau capteur CMOS, 20,3 mégapixels

Sur le Samsung NX200 apparaît pour la première fois le capteur CMOS de 20,3 mégapixels (taille APS-C). Il permet la vidéo Full HD (30p, avec son stéréo) et la prise de vue panoramique par balayage. Lorsque l’on balaye la scène pour capturer un panorama, à l’écran s’affiche la progression avec le panorama effectivement enregistré, pratique. Le capteur autorise aussi une prise de vue en rafale à 7 i/s, rapide.

Samsung NX200
Carte SD, port mini-USB et HDMI pour partage instantané des vidéos Full HD ou des photos prises en 3D.

Samsung NX200
Modes PSAM, modes scène, mode smart tout automatique avec détection de la scène cadrée, prise de vue panoramique, le NX200 offre des modes qui s’adressent aussi bien aux débutants qu’aux photographes aguerris.

Rafale et autofocus véloces

Avec sa rafale 7 i/s, le NX200 est agrémenté d’un autofocus réellement séduisant. La mise au point est tout simplement instantanée et ne souffre d’aucun délai vraiment perceptible. Samsung annonce que l’appareil peur faire le point en seulement 100ms. Certes, nous avons utilisé le NX200 avec un objectif pancake (20mm f/2.8), une focale fixe, sur un stand relativement bien éclairé et il est certain que l’AF de cet hybride ne sera pas aussi diligente avec un zoom, moins lumineux, et dans des conditions de luminosité moins idéales, mais la performance est bien au rendez-vous, et surtout, le confort de prise de vue grâce à une fluidité appréciable. De l’ergonomie des réglages au déclenchement, le NX200 fait un sans-faute.

Samsung NX200

Ecran 3″ / 614 00 pixels / AMOLED / tactile

Ah le bel écran du NX200…. Samsung promeut avec succès sa technologie AMOLED et la qualité d’affichage reste un signe distinctif de leurs appareils ainsi équipés. L’écran du NX200 est doté d’une définition de 614 000 points et devient tactile, ce qui participe à l’excellente ergonomie de l’appareil, et ce, d’autant plus que les ingénieurs ont judicieusement conservé les boutons physiques.

Samsung NX200
Samsung NX200

Le NX200 avec le pancake 20mm f/2.8 vu de haut et les deux prises de son stéréo.
Samsung NX200

iZoom

C’est avec une focale fixe de type pancake que l’on profite le mieux d’un compact à objectif interchangeable, les zooms étant encore trop gros ce qui met à mal les efforts de compacité des boitiers. (Mais les choses changent avec la sortie du zoom Panasonic Lumix G X Vario PZ 14-42mm, un zoom aussi compact qu’un pancake quand l’appareil est éteint – prise en main à suivre !) ON peut alors être frustré par le fait d’être « coincé » sur une focale trop grand-angle. Le NX200 profite de sa grosse définition pour offrir la possibilité de recadrer jusqu’à 2x en ne prenant plus que le coeur du capteur ce qui donne une photo en 4,33 mégapixels. Pas de recalcul de l’image avec interpolation comme on le voit ailleurs, ici, l’image obtenue avec l’i-zoom est l’extraction de la moitié centrale du CMOS APS-C, qui bénéficiera aussi de la qualité optique optimale de l’objectif. Cela devrait limiter la casse. Ceci est faisable en post traitement.

Samsung NX200

Nouveaux objectifs Samsung NX

Cette année, Samsung va compléter sa gamme d’objectifs en monture NX. Ainsi, nous devrions voir sortir un 60mm macro F/2.8, un 18-200mm, un autre pancake en 16mm F/2.4 et un joli caillou, le 85m F/1.4 qui n’a pour le coup plus rien, mais alors plus rien du tout de compact.

Samsung NX200 : avis provisoire

Après une petite demi-heure à jouer avec le NX200, nous pouvons déjà nous faire une idée des qualités de ce nouveau compact à objectif interchangeable Samsung. Loin d’avoir été séduits par le modèle la veille, lors de son annonce, sa prise en main nous a bien plus emballés. En effet, exit la cible super amateur du NX100, le NX200 s’adresse au passionné, ce qui permet de s’affranchir des compacités extrêmes, chose bien pratique pour un appareil à capteur de taille APS-C. Ergonomie bien travaillée, bel écran AMOLED, interface tactile complémentaire, bouton iFn et Fn, qualité de finition exemplaire, prise en main parfaite : le NX200 est bien plus convaincant que son prédécesseur le NX100 que nous avions testé ici. Seule inconnue : les qualités du capteur CMOS 20,3 mégapixels qui permet la vidéo Full HD, la rafale 7 i/s ou encore la prise de vue panoramique et 3D, mais dont on ne connaît pas encore les qualités en haute sensibilité, point important aujourd’hui en photographie…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here