Samsung Multiview MV800 : prise en main d'une graine de smartcamera

Samsung Multiview MV800 : prise en main d’une graine de smartcamera

Lors du salon IFA 2011 à Berlin, Samsung a dévoilé le Multiview MV800, un compact miniature, à écran articulé, dont l’annonce nous avait laissés de glace mais dont le premier contact nous a séduits. Le MV800 préfigure ce que seront les Smart Cameras.

Publié le 14 septembre 2011 - 11:34 par La rédaction

Samsung Multiview MV800

Le Multiview MV800 est déjà bien plus compact qu’il n’y paraît et son format atteint un niveau de miniaturisation rarement atteint ce qui rend l’appareil ultratransportable, l’assurance de pouvoir toujours l’avoir avec soi et de ne rater aucune occasion photo. La recette qui a fait de l’iPhone le premier APN au monde.


Samsung Multiview MV800

Le concept du MV800 réside dans son écran orientable à 180° sur un axe. Ceci facilite la prise d’autoportraits ou de cadrages autrement acrobatiques. Cet écran est AMOLED, la technologie qualitative poussée par Samsung, mais surtout tactile de type multitouch, nous y reviendrons.

Samsung Multiview MV800

Pour donner une idée de la compacité du Multiview MV800, le voici qui prend la pose à côté d’une carte SD classique. D’ailleurs, vus on format, on comprend l’utilisation par Samsung du format microSD pour solution de stockage des vidéos et photos du MV800 même si cela induira le rachat de nouvelles cartes mémoires pour le plus grand nombre et limite la capacité à 2 Go pour l’instant.

Samsung Multiview MV800

Samsung Multiview MV800

Ultracompact, le MV800 offre une finition exemplaire que nous avons appréciée. Il respire la solidité ce qui a son importance avec un écran articulé. L’interface physique est minimaliste : bouton de mise sous tension, commande du zoom qui encercle le déclencheur. Un second déclencheur est présent sur le dos du boitier pour faciliter son usage, écran renversé, bien vu. L’écran tactile accueil, sur son côté, le bouton « home » et le bouton de visualisation. Le bouton « home » laisse préfigurer du fonctionnement typé smartphone du MV800.

Samsung Multiview MV800

Ici, le second déclencheur situé sur le dos de l’appareil.

Samsung Multiview MV800

A l’usage, le MV800 s’est avéré assez réactif, disons au gout du jour pour ce qui est du temps d’allumage et du délai de mise au point pour une utilisation fluide comme c’est aujourd’hui la norme sur ce segment.

Samsung Multiview MV800 vs iphone

Samsung Multiview MV800 vs iphone



Plus court, un poil plus épais que l’iPhone, le Samsung MV800 est un des APN les plus compacts du moment.


Le Samsung Multiview MV800 offre un objectif 5x bien étagé, car offrant une position grand-angle confortable, de 26mm et un télé déjà puissant de 130mm. Samsung l’a siglé Schneider-Kreuznach pour mieux souligner son côté haut de gamme et nous assure une qualité optique en phase avec le prix relativement élevé de ce petit compact, soit 279 euros. Côté capteur, il affiche une résolution de 16 mégapixels. Sans commentaire…

Samsung Multiview MV800

Mais, mis à part sa compacité et sa qualité de fabrication, le MV800 nous a séduits par son interface qui laisse préfigurer ce que seront les smartcameras, évolution naturelle du compact numérique, qui seront aux APN ce que les smartphones ont été aux téléphones mobiles. Tirant parti du bel écran tactile AMOLED, le Multiview MV800 offre à la fois une navigation à l’écran et l’accès à différents menus et modes de prise de vue qui s’apparentent à des applications indépendantes auxquelles on accède par le biais d’une icône. Comme sur un smartphone nous direz-vous. Même si l’APN tarde à être un accessoire numérique connecté, ce qui permettrait de partager les photos, de télécharger de nouvelles applications de partage, de retouche, etc…, à notre sens, ce Samsung est une réussite en cela que sa prise en main est quasiment immédiate pour toute personne accoutumée à l’utilisation d’un smartphone. Rarement efficace sur les appareils photo, souvent imitée, mais jamais égalée, la navigation multitouch façon iphone est ici relativement efficace.



Sur ce premier écran, parmi les cinq que compte le Samsung MV800, on accède au mode (ou à l’application pourrait-on dire….) de la prise de vue panoramique par balayage, à celui de l’autoportrait, au mode scène, à la prise de vue 3D, etc…


Autre force du Samsung MV800 : son aspect ludique ! Insérer une image dans l’image, ajouter un cadre et des bordures, déformer le visage de vos sujets, etc…. voici autant de possibilités offertes par ce Multiview, des possibilités accessibles via ce second écran et non cachées aux confins d’un menu abscons et tortueux. Ces effets sont souvent paramétrables et leur utilisation intuitive.

Samsung Multiview MV800

Beauty shot, l’appareil retouche la photo en enlevant les défauts de la peau, donne bonne mine, mais affiche aussi un guide de prise de vue avec des suggestions de pose, des conseils pour vous inciter à allonger la focale du zoom afin d’obtenir le meilleur résultat possible. Vous voulez faire une photo avec un sujet qui se détache d’un fond flou ? Le Multiview MV800 offre même une application pour cela.



Sur ce dernier écran, on accède aux réglages, mais aussi au menu des fonds d’écran puisque ce dernier est personnalisable. Création de diaporamas, d’albums, retouche photo… presque tout sur le MV800 a son application et gageons qu’à l’occasion d’une mise à jour de son firmware, il s’enrichira de nouvelles possibilités.


Ici le guide de pose dont nous parlions plus haut, le mode déclencheur tactile, etc…. Le mode portrait intelligent déclenche en fait trois fois et vous propose d’autres alternatives de cadrage à ce que vous aviez composé. Libre à vous de piocher parmi les autres versions proposées par le Multiview.



Il ne lui manque plus qu’une connexion WiFi pour donner la pleine mesure
de l’esprit smartcamera dont il fait preuve. Cette impasse (qui
s’explique d’un point de vue marketing par le flop systématique des
compacts équipés de WiFi) est rageante sur le Samsung MV800 tant il
aurait à gagner à s’ouvrir au monde, ici pour télécharger une nouvelle
application, là pour partager les photos sur Facebook, Flickr, les
vidéos sur Youtube, envoyer les diaporamas sans fil via « Airplay » sur une
TVHD… On ne pourra d’ailleurs pas lui greffer de carte Eye-Fi qui
aurait pu être une alternative vu que la compacité du MV800 a conduit
Samsung a adopter le format microSD.

Ce petit appareil, l’air de rien, constitue en fait une petite révolution et donne un avant-gout de l’APN de demain. Emballés par son utilisation à la sauce smartphone, par sa compacité record et sa qualité de fabrication qui lui confère un côté appareil-bijou, nous avons trouvé en ce Samsung MV800 le bloc-note numérique idéal, fonctions ludiques en prime ! Ne lui manque plus que la connectivité WiFi, mais là, une chose est certaine, ce n’est qu’une question de mois. Vivement le test complet pour en valider la qualité photo…

Advertisements

Ailleurs sur le web