L’application Juif ou pas juif retirée de l’App Store

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), l’Union des étudiants juifs de France (UEJF), la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) ainsi que l’association SOS-Racisme dénoncent depuis quelques jours l’application pour iPhone intitulée « Juif ou pas juif ». Suite à une vive polémique suivie de près par les médias, Apple annonce la suppression de l’application de sa boutique en ligne App Store : « Cette application va à l’encontre de la législation locale et n’est plus disponible sur l’Apple Store en France » a déclaré un porte-parole d’Apple à l’AFP.
En effet, l’article 226-19 du Code pénal précise : « Le fait, hors les cas prévus par la loi, de mettre ou de conserver en mémoire informatisée, sans le consentement exprès de l’intéressé, des données à caractère personnel qui, directement ou indirectement, font apparaître les origines raciales ou ethniques, les opinions politiques, philosophiques ou religieuses, ou les appartenances syndicales des personnes, ou qui sont relatives à la santé ou à l’orientation sexuelle de celles-ci, est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 300 000 Euros d’amende. »

Application iPhone Juif ou pas juif

Juif ou pas juif, l’application qui listait les personnalités juives

Proposée au prix de 79 centimes d’euro sur l’App Store depuis le mois d’août, l’application Juif ou pas juif qui se serait vendue à raison d’une dizaine d’exemplaires par jour, listait 3501 personnalités de confession juives, de parents de confession juive ou converties au judaïsme.
« Je l’ai faite dans un but sain. Je suis juif moi-même. Le but, c’était juste d’apporter aux juifs un sentiment de fierté, quand ils voient que tel homme d’affaires ou telle personne célèbre est également juive », expliquait à l’AFP il y a quelques jours Johann Lévy, le développeur de l’application.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here