Canon Powershot S100 : taillé pour le succès

Canon Powershot S100 : taillé pour le succès

Canon rafraichit son compact-expert, pas de G13 cette année, c’est le segment du supercompact qui est revu avec des retouches importantes qui devraient assurer le succès du Powershot S100 comme ce fut le cas du S95 pourtant ici profondément amélioré.

Publié le 16 septembre 2011 - 9:27 par La rédaction

Canon Powershot S100 : le petit compact pour photographe exigeant

Voilà un petit compact bien séduisant ! Canon revient en forme avec ce Powershot S100 que l’on aurait pu imaginer appartenir à la classe Ixus. Il répond à bon nombre des besoins du photographe qui recherche un APN à priori de qualité dans un format compact avec un capteur CMOS grand format, le dernier processeur DIGIC 5, un objectif enfin grand-angle 24-120mm stabilisé par un système optique adaptatif et ouvert à f/2.0 à la courte focale, la vidéo en Full HD, un écran de 460 000 points protégé par un verre trempé, un capteur GPS, le format RAW….


Le S100 et sa bague de réglages autour de l’objectif. Ici en coloris titane.

CMOS grand format et objectif 24-120mm

Premier atout : le S100 s’offre le capteur grand format (1/1,7″) mais en version CMOS haute sensibilité. Sa taille plus généreuse permettra de limiter la casse en hautes sensibilités et de mieux pouvoir influencer la profondeur de champ en conjonction avec le nouvel objectif 24-120mm qui a le bon gout d’offrir une ouverture généreuse sur la plus courte focale, de f/2. Hélas, cette ouverture maximale est bien faible à 120mm puisqu’elle n’est plus que de f/5,9. C’est chez Olympus avec le XZ-1

Publicité
ou chez Fujifilm avec le nouvel X10 qu’il faudra aller chercher les grandes ouvertures sur toute l’amplitude du zoom : le Finepix X10 ouvre à f/2.0 à 28mm et à f/2.8 à 140mm.


Le haut du Powershot S100 révèle son capteur GPS, idéal pour
géotaguer les photos à la volée en toute transparence pour ensuite les
trier dans Google Maps, sur Apple Aperture 3 ou iPhoto ’11.

Lire le test du Canon S100.


Stabilisation d’image « intelligent »

L’objectif du Powershot S100 est stabilisé par le dernier dispositif de stabilisation optique d’image canon IS dit « intelligent ». Avec 7 modes de stabilisation, le stabilisateur dit « intelligent » reconnaît le type de scène cadrée et applique le mode de stabilisation optique le mieux adapté. Par exemple, explique Canon : « Le mode panoramique/filé est idéal pour suivre une voiture en course, le système stabilisant uniquement dans une direction perpendiculaire au mouvement de suivi. Dans le mode stabilisateur Macro, le système applique les technologies de stabilisation hybride parfaites pour obtenir des vues rapprochées particulièrement nettes. » Le stabilisateur est motorisé comme sur les caméscopes Canon. Le mode trépied désactive le stabilisateur.


Le nouvel objectif 5x équivalent 24-120mm remplace avantageusement l’ancien 28-105mm bien trop étriqué en grand-angle.

DIGIC 5

Le Powershot S100 marque, comme le SX40 HS annoncé en même temps, l’arrivée du nouveau processeur Canon DIGIC 5 qui, plus puissant que son prédécesseur analyse 4 fois plus d’informations. Colorimétrie, bruit, préservation des détails…. les photos devraient s’en ressentir et le communiqué fait état de 75% de bruit supprimé en plus avec ce nouveau DSP. Canon n’est pas le plus manchot dans le traitement du signal des capteurs. On devrait aussi y gagner en vitesse avec une vitesse de traitement annoncée par Canon comme 6 fois plus rapide que celle du DIGIC 4. Ceci permet aussi d’offrir des automatismes plus intelligents comme le mode scène auto baptisé Smart Auto qui reconnaît jusqu’à 32 scènes différentes pour y adapter ses paramètres.

Format RAW et ergonomie

Petit compact expert, le Powershot S100 offre quelques un des must-have pour ce créneau comme les modes débrayables ou semi-manuels PSAM, l’accès au format RAW mais aussi une ergonomie qui facilité les réglages de divers paramètres comme la bague de commande située autour de l’objectif. Elle permet la sélection des réglages d’exposition et de mise au point, mais on peut également lui assigner différentes fonctions comme la sélection de la vitesse, de la sensibilité ISO ou de l’ouverture qui peuvent ainsi être finement sélectionnées par 1/3 de valeurs. En complément, la touche de fonction de la bague et le multisélecteur arrière peuvent aussi voir leur action personnalisée pour commander d’autres fonctions présélectionnées.

Notez le repose pouce en haut à droite et le bel
écran de 3″ / 460 000 pixels qui est protégé par une vitre en verre
trempé, permettant de se prémunir des rayures et d’offrir un meilleur
angle de visibilité. La roue codeuse sera utile, en renfort de la bague
avant autour de l’objectif, pour les réglages des paramètres dans les
modes PSAM.

Balance des blancs multizone

Comme sur le Powershot SX40 HS, le Powershot S100 offre la nouvelle balance des blancs multizones qui devrait s’avérer fort utile quand on se retrouve en présence de plusieurs sources d’éclairage de nature différente. Canon explique :  » Elle détecte les situations éclairées par deux sources de lumière différentes et applique en conséquence un équilibre de balance spécifique en fonction de ces sources d’éclairage. Par exemple, lors d’une prise de vue de portrait au flash dans un intérieur éclairé par des lampes tungstène, l’appareil applique un réglage de balance des blancs de type tungstène pour le fond et de balance des blancs de type flash pour le visage de la personne photographiée afin que les deux composantes (personne et décor de fond) conservent leur teinte naturelle. » Séduisant sur le papier.


Le flash intégré peut être remplacé par un flash externe.
Lire le test du Canon S100.

Accessoires pour le S100

Le PowerShot S100 est déjà compatible avec le nouveau flash externe HF-DC2 et le nouveau boîtier étanche WP-DC43 qui permet de photographier jusqu’à 40 mètres de profondeur, idéal pour les activités aquatiques, sports nautiques, ou pour la photographie sous-marine.

Prix et disponibilité du Canon Powershot S100

La sortie dans le commerce du Powershot S100 est prévue pour début novembre 2011. Affiché 429 euros en prix tarif, il évolue dans la moyenne des compacts experts et est taillé pour prendre le relais du S95 qui s’est assuré les faveurs de nombreux photographes passionnés en deuxième boitier en apportant des plus importants comme la technologie CMOS, le nouveau processeur DIGIC 5, l’optique plus ambitieuse (24-120mm vs 28-105mm), le capteur GPS, la vidéo Full HD, etc…

Canon Powershot S100

– Capteur CMOS 1/1,7″ 12 mégapixels
– Objectif 5x (24-120mm)
– Stabilisateur d’image optique adaptatif
– Vidéo Full HD / 24p
– Sensibilité jusqu’à 6400 ISO
– Autofocus AiAF 9 points
– Processeur DIGIC 5
– Mode Smart Auto (32 modes scènes automatiquement détectés)
– PSAM
– Format RAW
– Rafale 9,6 i/s sur 8 vues en pleine résolution
– Mode Super-ralenti : 120 i/s en VGA et 240 i/s en QVGA
– Capteur GPS
– Ecran 3″ / 460 000 points protégé par un verre trempé antirayure
– Sortie HDMI-CEC
– Noir mat et titane
– 26,7mm d’épaisseur

Lire le test du Canon S100.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *