Test El Shaddai : Rise of the Metatron sur Playstation 3

Test El Shaddai : Rise of the Metatron sur Playstation 3

Orchestré par un ancien de chez Clover Studios, El Shaddai :
Ascension of the Metatron avait de quoi créer la surprise de la rentrée.
Mission réussie ?

Publié le 18 septembre 2011 - 8:00 par La rédaction

El Shaddai : Rise of the Metatron est un jeu résolument
atypique, de par son ambiance, mais aussi par son esthétisme. En effet, le
titre a été dirigé par un ancien de chez Clover Studios, remarqué notamment
pour Okami ou encore le non moins sensationnel Viewtiful Joe. El Shaddai
reprend donc cette patte graphique unique tout en prenant pour fond le Livre d’Hénoch,
un passage de la Bible qui narre les aventures d’Hénoch, envoyé sur Terre à la
poursuite des Anges Déchus. Une adaptation moderne évidemment.

En effet, El Shaddai nous place dans la peau d’Hénoch, un
héros en jean à la limite de l’androgynie dont il n’est d’ailleurs pas rare d’observer
le torse épilé et la crinière blonde lorsque son armure éclate sous les assauts
ennemis. Oui, car El Shaddai est un titre mêlant beat’em all et plates-formes,
dans un univers original et audacieux. Tantôt épurés au maximum, tantôt fournis
de détails, les décors du jeu ne laissent clairement pas indifférents et les
développeurs s’en sont donnés à coeur joie. Certains passages de plates-formes (en
2D parfois) sont à ce titre d’une beauté absolument renversante…à défaut d’être
réellement plaisants à jouer…

En effet, malgré son esthétique soignée au possible, El
Shaddai pêche (très) rapidement par un gameplay relativement simpliste et des
phases de plates-formes basiques, mais qui permettent néanmoins d’apprécier
pleinement la recherche stylistique et les différents décors. Côté combats, le
jeu permet de « voler » les armes des adversaires, mais on n’en
compte malheureusement que 3 au total… un peu cheap. En résulte des combats
assez répétitifs, sans compter que les combinaisons de coups sont elles aussi très
limitées. Pas de quoi plomber complètement le jeu, mais disons qu’on aurait
aimé que le ramage se rapporte davantage au plumage finalement.

Côté durée de vie, El Shaddai offre tout de même une bonne
dizaine d’heures de jeu, ce qui est somme toute très correct pour un titre du
genre. On regrettera simplement que l’aspect exploration et découverte prenne
trop rapidement le pas sur les combats, réduits pour leur part au strict
minimum. Reste toutefois une expérience visuelle très intéressante, avec un
design osé et très réussi.

Verdict
El Shaddai : Rise of the Metatron n’est malheureusement
pas le hit escompté. Certes, les environnements sont d’une beauté renversante
et certains passages imposent le respect, mais le gameplay est trop simpliste
pour scotcher le joueur à sa manette, tout comme les phases de plates-formes. Si
bien que le spectateur prendra souvent plus de plaisir à regarder le jeu, que
le joueur à y jouer. Une petite déception donc, mais à essayer toutefois.

Advertisements

Ailleurs sur le web