Nikon 1 : J1 et V1, les deux premiers hybrides Nikon en monture CX

Nikon 1 : J1 et V1, les deux premiers hybrides Nikon en monture CX

Les Nikon J1 et V1 sont les premiers représentants de la nouvelle gamme de compacts à objectif interchangeable Nikon, une gamme qui adopte un positionnement inédit entre petits et grands capteurs.

Publié le 21 septembre 2011 - 7:30 par La rédaction

Nikon 1 : la recette alternative de Nikon avec capteur CX

Nikon suit la tendance et arrive donc sur le segment des compacts à objectifs interchangeables avec une nouvelle gamme baptisée « Nikon System 1 ». C’est donc un écosystème qui est lancé aujourd’hui par Nikon qui semble nourrir d’importants espoirs pour son offre sur le segment à l ademande frissonnante mais déjà bien occupé des hybrides. Nikon se lance dans la course avec un concept consensuel qui fait l’impasse sur le grand capteur APS-C : le capteur retenu mesure 13,3 x 8,8 mm, plus petit qu’un APS-C (Sony NEX, Samsung NX) ou qu’un Micro 4:3, plus grand que le minuscule capteur 1/2,33″ du Pentax Q. Le débat est ouvert et ça va chauffer sur les forums de passionnés, mais le positionnement de la part de Nikon est clair : ne pas laisser sa gamme de COI cannibaliser ses reflex APS-C et offrir au grand public un concept qui soit réellement portable, puisque c’est la critique récurrente que l’on adresse aux appareils concurrents : les boitiers sont ultra miniaturisés, mais les objectifs restent bien trop encombrants. (cf le Sony NEX-5 avec le 50mm f/1,8 par exemple) Le capteur CX permet de réduire le cercle optique et d’aboutir à des appareil et des objectifs vraiment plus compacts.
L’offre de départ sera composée de deux appareils, le Nikon 1 J1, typé amateur, et le Nikon 1 V1, pour le photographe plus exigeant.


Le Nikon 1 dans sa version J1 sortira en blanc, rose, rouge, argent et noir.
Télécharger la fiche technique officielle du Nikon One J1.

CMOS et EXPEED 3

Le capteur retenu est un CMOS spécialement conçu pour les Nikon J1 et V1. D’une résolution bien modeste de 10,1 mégapixels, en conjonction avec le nouveau processeur dual-core EXPEED 3, il offre une sensibilité allant de 100 à 3200 ISO et pouvant être poussée à 6400 ISO. Nikon sait que la qualité d’image de ce capteur dans les hauts ISO est attendue au tournant par les observateurs (sensibilité vs petit capteur), d’où une taille d’image réduite et un nouveau processeur annoncé surpuissant qui sera à l’oeuvre pour nettoyer l’image du bruit, densifier les noirs, offrir une réactivité annoncée record à l’appareil et préserver l’autonomie de la batterie. Les Nikon 1 peuvent avaler 600 mégapixels par seconde, les goinfres.

Autofocus hybride

C’est un nouvel autofocus hybride qu’inaugure Nikon sur les J1 et V1. Promis extrêmement rapide, il fait le mix entre un dispositif à détection de phase comme sur un reflex (véloce quand la luminosité est bonne) et détection de contraste, plus performant en basse lumière. Il assure le suivi du sujet, y compris lors de la prise de vue en rafale à 10 i/s et offre 73 points différents en détection de phase et 135 zones en détection de contraste. Avec la mise au point verrouillée, le Nikon 1 atteindra la vitesse de prise de vue en pleine résolution de 60 i/s, soit une seconde. Heureusement, d’autres cadences sont disponibles comme 30, 10 et 5 i/s. A 5 i/s, la rafale peut durer 6 secondes.


Le port multifonction du V1 permettra de connecter des accessoires comme le module GP-N100, le GPS, ou le
nouveau flash compact Speedlight SB-N5, le plus petit au monde, doté d’un nombre guide en rapport, de 8. Le Nikon V1 possède une entrée micro stéréo, mais pas de flash intégré à l’inverse du Nikon 1 J1.
Télécharger la fiche technique officielle du Nikon One V1.

Full HD – photos à la volée

Avec son capteur CMOS, le J1, comme le V1, permet de filmer en Full HD en 30p et 60i. Un mode slow motion accélère la cadence des vidéos à 400 et 1200 i/s. Un mode « Motion Snapshot » vous laisse prendre votre photo normalement mais en créant une vidéo annexe en .mov qui reprend 0,6s avant et 0,4s après le déclenchement, diffusé au ralenti (40%) avec ajout de musique, prise dans un catalogue embarqué. Ce petit moment avec ralenti, photo et musique est une fonction très sympa des Nikon 1. Le son des vidéos est enregistré en stéréo et le V1, la version « experte » du J1, offrira une entrée pour micro stéréo. Le mode vidéo permet la prise de photos en pleine résolution (en 16:9, soit 8,3 mégapixels)sans interruption de la vidéo.

Le nouveau flash Speedlight SB-N5 présenté mercredi matin.

Nikon 1 : V1 vs J1 : le jeud des 12 différences

L’appareil photo sans souci

Les services marketing Nikon ont largement phosphoré pour l’élaboration du concept Nikon 1. On ne parle plus réellement de prise de vue photo, mais plus de « Story Telling », la tendance en photographie, l’envie de raconter une histoire, la capture de moment, mais pas seulement. Le Nikon 1 simplifie l’expérience utilisateur avec de nombreux automatismes, une interface graphique simple et des menus épurés pour laisser place aux automatismes comme le mode « Smart Photo Selector » à détection automatique du bon mode scène qui, en plus, prend en fait 20 photos, les analyses (cadrage, yeux fermés, sourire, balance des blancs, netteté…) pour ne retenir que les 5 meilleures. On retrouve l’esprit du Best Shot mode initié par Casio. Si l’appareil suggère la plus réussie, qu’il place au dessus de la pile des 5 retenues, libre à vous d’en choisir une autre. La com de Nikon appuie sur le fait que les Nikon J1 et V1 sont des appareils taillés pour réussir toutes les photos, en un clin d’oeil, sans intervention du photographe, pour ne rien rater d’un moment à immortaliser pour partager avec ses pairs. Dans cette logique, même en filmant une vidéo, on peut encore capturer des photos.


Appareil grand public, le J1 est décliné en divers coloris et Nikon a pris le parti d’assortir les objectifs aux boitiers.

Nikon 1 : J1 vs V1

Très proches, les deux appareils partagent la même fiche technique, mais le V1 se distinguent de son petit frère le J1 plus grand public par :
– un viseur électronique 1,44 million de points
– un écran 921 000 points
– un obturateur électronique haute vitesse
– un déclencheur mécanique à retour d’information
– des éléments en alliage de magnésium
– un port pour accessoires
– un système antipoussière actif par vibration (vs passif sur le J1)
– une entrée micro stéréo


le V1 offre un écran 3″, comme le J1, mais ici de 921 000 points contre 460 000 points sur le J1.
Compacts, les appareils ne mesure pas plus de 3cm pour le J1 (23à grammes) et 4,5 cm pour le V1 (294 grammes).

Prix et disponibilité des Nikon J1 et V1

La disponibilité des Nikon J1 et V1 est annoncée pour la fin du mois d’octobre 2011.
Ils sortiront en kit avec l’objectif 10-30mm f/3,5-5,6 (équivalent
27-81mm) et dans cette configuration, le J1 sera vendu 549 euros et le V1, 799 euros. Deux autres objectifs seulement accompagneront  la sortie du
Système 1 au lancement : un pancake 10mm, équivalent 27mm, ouvert à f/2,8 et un
téléobjectif 30-110mm f/3,8-5,6 qui donne un équivalent 81-297mm. Mis à
part le pancake 10mm, les deux autres optiques seront stabilisées par le
système Nikon VR puisque le boitier n’offre pas de système intégré de
stabilisation d’image
Nikon annonce l’arrivée prochaine d’un transstandard qui fera
cruellement défaut au concept lors de son lancement : un 10-100mm
f/4,5-5,6 qui permettra de balayer du 27 au 270mm et qui sera optimisé pour la vidéo.
Un adaptateur FT-A permettra de monter ses optiques Nikkor pour reflex sur les petits J1 et V1.

Retrouvez notre article sur les 4 objectifs et l’adaptateur qui accompagnent la sortie du J1 et du V1.

Le responsable japonais de cette nouvelle gamme nous a confié hier que la roadmap optique de la famille CX comportait 7 nouvelles optiques sur trois ans. Nous devrions savoir lesquels très bientôt.

Principales caractéristiques des Nikon 1

– Monture CX (coef recadrage 2,7x)
– Capteur 10.1 mégapixels CMOS
– Capteur 13,2 x 8,8mm
– Sensibilité native de 100 à 3200 ISO (6400 en mode Hi-1)
– Processeur EXPEED 3 Dual Core
– Nouvel hybride : détection de phase 73 points / détection de contraste 135 zones
– Rafale 10 i/s avec suivi AF et 60 i/s avec AF verrouillé
– Smart Photo Selector (mode scène auto + prise de 5 vues avec sélection de la plus réussie)
– Vidéo Full HD 30p / 60i et slow motion 400 et 1200 i/s , son stéréo
– Capture image pleine résolution lors d’enregistrement vidéo
– Motion snapshot : slow motion avant/après prise de vue mixé avec bande-son intégrée
– Ecran 3″ (460 000 points sur le J1 et 921 000 points sur le V1)
– Fash pop up sur le J1 seulement / griffe porte accessoire sur le V1
– Bouton « F » (pour options contextuelles)
– Active D-Lighting
– Picture Controls
– RAW 12 bits
– Modes PSAM

Télécharger la fiche technique officielle du Nikon One J1
Télécharger la fiche technique officielle du Nikon One V1
Les Nikon 1 en vidéo.

Advertisements

Ailleurs sur le web