Samsung devra verser des royalties à Microsoft, détenteur de brevets utilisés par Android

Samsung devra verser des royalties à Microsoft, détenteur de brevets utilisés par Android

Après HTC et Acer, Samsung a signé un accord de licences avec Microsoft et devra reverser des royalties pour utiliser le système Android sur ses smartphones et tablettes.

Publié le 29 septembre 2011 - 15:45 par La rédaction

Samsung devra payer Microsoft pour utiliser Android

Samsung, leader du marché des smartphones et tablettes fonctionnant sous Android, vient de signer un accord de licences avec Microsoft, l’obligeant ainsi à lui reverser des royalties pour chaque appareil Android vendu.
La nouvelle peut sembler incongrue, pourtant elle s’explique très simplement : Microsoft détient des brevets exploités par l’OS mobile de Google. Rien n’a filtré concernant le montant des versements, mais des analystes l’estiment entre 5 et 7 dollars par terminal vendu.
Samsung, qui n’a sans doute pas souhaité s’engager dans une bataille juridique supplémentaire (Samsung et Apple se livrent déjà une guerre sur des violations de brevets) rejoint ainsi HTC, Onkyo, Velocity Micro, General Dynamics Itronix, Acer et Viewsonic dans la liste des constructeurs ayant signé un tel accord de licences.

Samsung tente de réduire sa dépendance à Android

Cet accord fait échos à un autre partenariat entre Samsung et Microsoft. En effet, Samsung s’est engagé à utiliser plus fréquemment le système d’exploitation mobile de Microsoft dans ses smartphones. L’Omnia W, récemment présenté, est d’ailleurs le premier smartphone de Samsung à fonctionner avec la dernière mise à jour de Windows Phone, baptisée Mango.
Samsung souhaite également se lancer en parallèle dans le développement d’OS open source. Le sud-coréen devrait ainsi rendre libre l’exploitation de son OS mobile maison Bada, d’ici début 2012, pour en accélérer le développement. Samsung vient en outre d’annoncer un partenariat avec Intel et la fondation LiMo, à l’origine de l’OS MeeGo. Cette alliance donnera naissance à un nouvel OS open source basé sur Linux et répondant au nom de Tizen.
Samsung ne cache plus sa volonté de réduire sa dépendance vis-à-vis d’Android, même si la firme sud-coréenne entend poursuivre ses partenariats avec Google et Android. Preuve en est l’annonce d’une conférence de Samsung le 11 octobre prochain où « les nouveautés Android » seraient à l’honneur.

Google hausse le ton contre Microsoft

Il n’empêche que la signature de cet accord de licences entre Samsung et Microsoft ne fait pas que des heureux. Google, principal concerné dans cette histoire, n’apprécie guère que Microsoft fasse du profit sur son dos. Les bénéfices sur l’année fiscale 2012 (entre le 1er juillet 2011 et le 30 juin 2012) sont estimés à 444 millions de dollars. Avec les royalties perçues sur les appareils fonctionnant sous Android, Microsoft gagne ainsi plus d’argent qu’avec ceux vendus sous Windows Phone 7.

La réaction du géant de l’internet ne s’est d’ailleurs pas fait attendre. Google parle ainsi d’extorsion comme le relaye TechCrunch : « Il s’agit de la même tactique que nous avons vue maintes et maintes
fois chez Microsoft. En situation d’échec sur le marché du smartphone,
ils ont recours à des mesures légales pour extorquer des bénéfices résultant de la réussite des autres, et entraver la marche de l’innovation. Nous demeurons concentrés sur la création de nouvelles technologies et le soutien des partenaires d’Android »
.

L’affrontement entre Google et Microsoft est donc loin d’être terminé. D’autant plus que Motorola Mobility, racheté par Google au mois d’août pour 12.5 milliards de dollars, est également engagé dans une bataille judiciaire similaire contre Microsoft.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *