Amazon Kindle Fire : des arguments de taille

Amazon avait annoncé vouloir concurrencer le leader dans le marché de la tablette, à savoir l’iPad 2. Avec son prix agressif de 199 dollars (alors que les rumeurs faisaient état de 249 à 299 dollars), soit 145.6 euros hors TVA, la Kindle Fire s’affiche à un tarif deux fois et demi inférieur à celui de l’iPad 2.
Mais le principal argument de taille pour la tablette Amazon réside dans l’accès simple et rapide à son immense catalogue de livres numériques, musiques et vidéos. Plusieurs sites américains révèlent que la tablette Kindle Fire
coûterait 50 dollars de plus que le prix de vente, soit 249 dollars, ce qui suggère que les bénéfices se feront sur l’achat des produits issus du catalogue Amazon.
Amazon prend le parti d’une stratégie fondée autour de son offre de services. C’est avec cette démarche que le géant de la vente culturelle en ligne pourrait grappiller quelques parts de marchés à Apple. Quelques ? Peut-être bien plus que cela.

Amazon Kindle Fire tablette
De nombreux contenus seront disponibles sur la tablette Amazon Kindle Fire

Pas de révolution matérielle pour la Kindle Fire

Forcément, proposer une tablette à un tel prix implique certaines concessions : la Kindle Fire fait une croix sur la caméra frontale et le module 3G. La connexion Internet se fait uniquement par WiFi.
La tablette Amazon est pourvue d’un écran 7″ à technologie IPS avec antireflet (ce qui est bien venu pour une tablette qui se veut lecteur de contenu multimédia), pour une résolution de 1024 x 600 pixels.
Côté esthétique, l’Amazon Kindle Fire ressemble à la Playbook de RIM.
À l’intérieur de la Kindle Fire on retrouve un processeur double coeur Texas Instrument OMAP 4 et un stockage interne de 8 Go. En revanche, aucune information sur la quantité de mémoire vive embarquée. Mais pour le public visé par l’Amazon Kindle Fire, les caractéristiques techniques de la tablette sont secondaires.

Amazon Kindle Fire tablette
Écran IPS avec antireflet, mais pas de caméra pour la nouvelle Kindle Fire

Accès à tous les services Amazon simplement

Amazon n’en dit pas davantage sur la version d’Android utilisée (2.x ?) et y a greffé son propre système. L’interface a été profondément remaniée et prend la forme d’une bibliothèque où sont centralisés tous les services : Amazon Instant Video et Amazon MP3 pour le contenu multimédia, Amazon Kindle pour les livres, Amazon Appstore pour les applications (compatibles Android donc).
Seront également disponibles Amazon Web Services pour le stockage gratuit dans le cloud et surtout Amazon Prime pour accéder aux vidéos en streaming et l’expédition gratuite sous deux jours. Ce dernier service, gratuit les 30 premiers jours suivants l’achat de la Kindle Fire, prend ensuite la forme d’un abonnement annuel de 79 dollars.

Sony, autre acteur qui a annoncé une tablette au riche contenu multimédia avec la Tablet S, voit donc arriver un adversaire coriace dans le marché des tablettes proposant une offre complète de services.

Silk : navigateur cloud Amazon

Amazon a également lancé un navigateur maison pour sa tablette, baptisé Silk. Les requêtes sont envoyées directement sur les serveurs Amazon, qui traitent la page et la renvoient à la tablette permettant ainsi un affichage plus rapide et optimisé des pages internet via Amazon Web Services.


Présentation officielle de la tablette Amazon Kindle et de ses multiples services.

Caractéristiques de l’Amazon Kindle Fire

– Ecran 7″ « Gorilla Glas » à technologie IPS antireflet
– Résolution 1024 x 600 pixels, 161 dpi et 16 millions de couleurs
– Processeur double coeur Texas Instrument OMAP 4
– 8 Go de stockage interne et accès au stockage en ligne gratuitement
– Autonomie annoncée de 8 h en lecture, 7 h 30 en lecture vidéo sans WiFi
– Sortie USB 2.0 et jack audio
– WiFi
– 190 x 120 x 11.4 mm pour un poids de 413 g

Prix et disponibilités de la Kindle Fire

La tablette Kindle Fire sera vendue 199 dollars (environ 145 euros) et disponible dans un premier temps aux États-Unis à partir du 15 novembre.

Amazon a également dévoilé deux liseuses lors de sa conférence de presse à New York. Une première liseuse « classique » et proposée 79 dollars (avec publicités) ou 109 dollars (sans pages publicitaires), et une liseuse à écran tactile vendue 99 dollars pour la version avec publicités ou 139 dollars pour la version sans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here