Test Ico/Shadow of the Colossus sur Playstation 3

Test Ico/Shadow of the Colossus sur Playstation 3

Parus initialement sur Playstation 2, Ico et Shadow of the
Colossus s’offrent un lifting graphique de circonstance pour cette compilation
HD sur Playstation 3.

Publié le 28 septembre 2011 - 9:15 par La rédaction

A l’instar de God of War Collection ou meme Sly Raccoon
Collection
, Ico/Shadow of the Colossus permet de retrouver sur sa Playstation 3
deux immenses classiques de l’ère PS2, revus toutefois à la sauce « hachedé ». Tous
deux sont issus du même studio de développement et font partie de ces chefs
d’oeuvre de la génération précédente, voire même de l’Histoire du jeu vidéo pour
certain.

Ico nous place dans la peau d’un jeune héros pourvu d’un
étrange casque à pointes, qui va rapidement devoir venir en aide à Yorda, une
jeune fille en détresse qu’il va falloir escorter tout au long du jeu. Le jeu propose diverses phases
d’action/plates-formes/énigmes, avec bien sûr une énorme part de coopération,
le lien qui s’établit petit à petit entre les deux personnages étant encore aujourd’hui d’une
intensité juste incroyable. Un jeu emprunt de poésie qui profite de son passage
sur Playstation 3 pour afficher des graphismes d’une beauté encore plus poussée
(le jeu était déjà stupéfiant sur PS2), pour un résultat encore plus fin,
fluide et contrasté. Une vraie réussite en somme.

De son côté, Shadow of the Colossus nous propose d’incarner
un jeune guerrier qui va devoir affronter une quinzaine de colosses pour venir
au secours de sa bien-aimée, endormie sur un autel. Le principe est simple,
localiser le colosse en suivant le rayon de lumière émis par son épée et
chevaucher sa fidèle monture jusqu’au point de rendez-vous pour se battre face
à un ennemi à la taille démesurée, sur lequel il faudra quasiment toujours
grimper en gardant un oeil sur sa jauge d’endurance pour éviter la chute.
Extrêmement simple dans son design comme dans sa progression (une fois le
colosse abattu, il suffit de galoper vers le prochain), Shadow of the Colossus
dispose toutefois d’une aura très particulière, avec une ambiance littéralement
magique et une ambition démesurée… qui se traduisait à l’époque par de grosses tares
techniques. Magie de la Playstation 3, le jeu affiche enfin des graphismes à la
hauteur de ses ambitions, avec des textures plus fines, une fluidité enfin au
rendez-vous et un brouillard désormais absent, de quoi apprécier pleinement
l’aire de jeu, gigantesque on l’a dit.


Verdict

Difficilement trouvables désormais sur Playstation 2, Ico et
Shadow of the Colossus sont réunis dans cette compilation HD juste
indispensable, pour peu que l’on apprécie un peu de poésie dans ce monde
vidéoludique de brutes. Certes, on ne note aucune nouveauté (hormis les trophées et une 3D en option), et on peste un peu
face à des caméras parfois ancestrales, mais quel bonheur de pouvoir enfin
profiter de ces deux perles dans des conditions optimales… et à petit
prix !

Advertisements

Ailleurs sur le web