Archos, exclu de l'opération "tablette à un euro par jour" lance sa propre offre

Archos, exclu de l’opération « tablette à un euro par jour » lance sa propre offre

Alors que le ministère de l’Enseignement supérieur a lancé son opération « tablette à un euro par jour » pour les étudiants la semaine dernière, Archos estime avoir été mis sur la touche et contre-attaque en proposant sa propre offre.

Publié le 4 octobre 2011 - 16:10 par La rédaction

L’annonce la semaine dernière de l’opération « tablette à un euro par
jour »
ne fait pas que des heureux. Cette offre faite aux étudiants leur
permet d’acheter un iPad 2 ou une Samsung Galaxy Tab 8.9 avec abonnement 3G
(1 Go inclus) compris pour un euro par jour pendant deux ans (soit un
cout total de 720/730 euros).

L’opération « tablette à un euro par jour », une « histoire lamentable » selon Archos

Archos, premier constructeur français de tablettes, ne décolère pas. La société, par la voix de son PDG Henri Crohas, juge « lamentable » la décision d’Orange de ne pas avoir fait appel à un fabriquant français, comme le rapporte Challenges : « Orange n’a jamais fait d’affaires avec nous. Il préfère faire affaire avec Apple ou Samsung.
C’est une histoire lamentable. Nous avons en France une société de
technologie en électronique grand public qui a le vent en poupe et voilà
que l’État subventionne Samsung et Apple ! Rappelons qu’Archos possède
la deuxième part du marché des tablettes en France derrière Apple »
.

Une contre-offre à « 50 voire 30 centimes par jour« 

En guise de réponse, Archos a décidé de lancer sa propre offre dans les prochains jours, qui devrait coûter « 50 centimes d’euro voire à 30 centimes d’euro », soit un maximum de 360 euros sur deux ans. Henri Crohas ajoute que l’offre comprendra un abonnement soit chez l’un des deux autres opérateurs historiques soit chez un opérateur virtuel (MVNO). Le modèle proposé devrait être l‘Archos 80 G9, dernier-né de la marque.

Ni Orange, ni le ministre de l’Enseignement supérieur Laurent Wauquiez n’ont pour l’heure réagi.

Advertisements

Ailleurs sur le web