Les premiers ultrabooks, dont le concept a été imaginé par Intel et reposant sur un format compact et léger, un démarrage rapide et une autonomie suffisante le tout pour moins de 1000 dollars, font (enfin) leur apparition sur le marché.

Acer est le premier à dégainer avec sa gamme Aspire S3, qui sera disponible dès cette semaine aux États-Unis et au Canada. Vendu à 899 dollars, l’Aspire S3 troque son SSD pour une configuration hybride : l’ultrabook embarque un SSD de 20 Go pour le système (et quelques logiciels/applications pas trop gourmands en stockage) permettant un démarrage rapide et unlancement éclair des logiciels, épaulé d’un disque dur de 320 Go à 5400 tours/minute moins onéreux pour le stockage des données. Si l’on comprend la logique d’Acer d’opter pour une solution hybride pour rentrer dans ses frais (compte tenu du cahier des charges strict imposé par Intel), on regrette l’utilisation d’un disque dur à 5400 tours/minute : un disque dur à 7200 tours/minute aurait été le bienvenu pour un débit de transfert plus rapide.

Concernant le reste de la configuration annoncée lors de l’IFA 2011 à Berlin, rien ne change : l’Aspire S3 est équipé du processeur Intel Sandy Bridge i5 (avec solution graphique Intel Graphics HD intégrée) cadencé à 1.6 GHz et de 4 Go de RAM, d’une dalle de 13.3″ pour une résolution de 1366 x 768 pixels et d’une autonomie de 6 heures.

D’autres déclinaisons de l’Acer Aspire S3 avec un disque 100% SSD pour le système et le stockage, mais aussi un processeur plus puissant (Intel Core i7) sont prévues à une date encore inconnue.

Les ultrabooks des marques concurrentes, comme les Asus UX 21 et UX 31, ne devraient pas tarder : les fêtes de fin d’année approchent à grands pas. Ils auront tous en ligne de mire le pionnier dans ce secteur : le MacBook Air.

L'ultrabook Acer Aspire S3
L’ultrabook Acer Aspire S3

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here