HP renoncerait à se séparer de sa branche PC

HP renoncerait à se séparer de sa branche PC

D’après le Wall Street Journal, HP pourrait renoncer à scinder son activité PC du reste du groupe en raison de la complexité et du coût d’un tel transfert.

Publié le 12 octobre 2011 - 14:45 par La rédaction

Un temps évoquée (lorsque Leo Apotheker était encore à la tête de HP), la séparation de la branche PC du reste des activités de HP vers une spin off (une société qui resterait dans le giron du groupe mais avec un nom et un organigramme différents), voire sa vente à une société tierce, aurait pris du plomb dans l’aile selon le Wall Street Journal. Le quotidien américain indique que la direction du groupe envisagerait de renoncer à cette opération, compte tenu de sa complexité et de sa faible rentabilité.
Des analystes auraient estimé qu’une scission entre l’activité PC et le reste de la firme engendrerait une perte des bénéfices (la branche PC représente 40 milliards de dollars en 2010 soit 30 % du chiffre d’affaires de HP) ainsi qu’une complication au niveau de la chaîne logistique. HP bénéficie grâce à son aura de leader du marché PC de composants moins chers auprès de ses fournisseurs, qu’il utilise dans d’autres secteurs (notamment celui des serveurs).

Le Wall Street Journal précise qu’aucune décision n’a pour l’instant été prise, la nouvelle PDG de HP Meg Whitman se donnant jusqu’à la fin du mois pour trancher.

Advertisements

Ailleurs sur le web