Jonas Pfeil
est un féru d’informatique et spécialiste des systèmes embarqués. Il cherche un moyen de réaliser simplement et rapidement des photos sphériques complètes, c’est-à-dire sans avoir le trépied qui gêne la prise de vue, sans image fantôme, sans traitement dans un logiciel spécialisé, etc…. Jonas Pfeil pense alors à une balle. L’idée : lancer la balle en l’air et une fois le plus haut point atteint (quand elle est immobile juste avant qu’elle ne redescende), la balle photographie un panorama sphérique complet en une seule fois via ses 36 capteurs de téléphone mobile de 2 mégapixels chacun.
Il a présenté son invention au Siggraph à Hong Kong, un salon sur la création numérique.

36 capteurs de 2mégapixels se cachent sous la mousse verte.
36 capteurs de 2 mégapixels se cachent sous la mousse verte.
photo : Jonas Pfeil

Cette balle est équipée de 36 capteurs de 2 mégapixels, ceux que l’on retrouve dans certains téléphones portables comme par exemple la série de Nokia C2-02, C2-06 et C2-03. Un châssis en forme de boule embarque les capteurs, puis est ensuite recouvert de mousse. Pour que la balle déclenche au bon moment, elle embarque un accéléromètre qui va définir la vitesse du lancement pour savoir quand la balle sera au plus haut et donc quand elle pourra prendre la photo. Pour récupérer le cliché, un port USB a été intégré à la balle. Une fois la photo transférée sur un ordinateur, une application permet de visionner les photos réalisées. La qualité de la prise de vue est encore perfectible comme on le voit sur la vidéo ci-dessous, mais l’idée est résolument ingénieuse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here