BlackBerry : la panne aurait réduit le nombre d'accidents aux Emirats

BlackBerry : la panne aurait réduit le nombre d’accidents aux Emirats

Selon les représentants de la police locale, la panne des services
BlackBerry a permis d’observer l’incidence de l’utilisation des
smartphones canadiens dans les accidents de la route aux Émirats arabes unis.

Publié le 18 octobre 2011 - 11:19 par La rédaction

Importante baisse des accidents de la route aux Émirats pendant la panne BlackBerry

Les accidents de la route ont diminué de 20 % par rapport à la moyenne pendant les journées où les services BlackBerry étaient en panne à Dubaï. À Abu Dhabi, le nombre d’accidents enregistrés sur la semaine durant l’indisponibilité BlackBerry a baissé de 40 % et aucun accident mortel n’a été signalé alors qu’habituellement il en survient un tous les deux jours, selon le quotidien émirati The National, qui ne dispose pas toute fois des statistiques officielles.
Les dangers de l’utilisation des smartphones au volant ont été récemment soulignés par la mort du footballeur international Theyab Amana qui a heurté un camion à Abu Dhabi alors qu’il utilisait son BlackBerry, rappelle le quotidien anglophone.

BlackBerry Bold 9900

L’utilisation des smartphones est à l’origine de nombreux accidents aux UAE

Selon la publication, le chef de la police de Dubaï, Dahi Khalfan Tamim et le directeur du département de surveillance du trafic d’Abu Dhabi, Hussein Al Harethi, relient directement ces baisses du nombre d’accidents à l’indisponibilité des services BlackBerry. En effet, les Émiratis font partie des utilisateurs touchés par l’importante panne BlackBerry survenue la semaine dernière, quand la messagerie instantanée BBM, les e-mails et les fonctionnalités internet des smartphones canadiens étaient hors service.
Tamim explique que la baisse des accidents concerne les jeunes conducteurs et les hommes principalement. Les accidents causés par l’utilisation des smartphones sont mineurs voire modérés, mais parfois ils s’avèrent mortels. « Le nombre d’accidents a été réduit de 40 % et le fait que les services BlackBerry étaient hors service y a certainement contribué », affirme Al Harethi.

RIM a décidé d’offrir 100 dollars d’applications en guise de dédommagement pour les utilisateurs BlackBerry lésés la semaine dernière.

Advertisements

Ailleurs sur le web