Les capacités vidéo du Canon EOS 1D X

Les capacités vidéo du Canon EOS 1D X

Intéressons-nous aux talents de vidéaste de nouveau Canon EOS 1 D X dont la sortie est attendue en mars 2012.

Publié le 20 octobre 2011 - 9:35 par La rédaction

L’EOS 1D X, la nouvelle référence en reflex pro

Nous avons déjà dressé le portrait du nouveau reflex pro Canon, l’EOS 1D X ici : capteur 24×36 CMOS de 18 mégapixels, autofocus 61 collimateurs dont 41 en croix, un nouveau module de gestion de l’exposition avec capteur dédié de 100 000 pixels, double processeur nouvelle génération DIGIC 5+, un processeur DIGIC 4 en renfort rien que pour l’autofocus, une nouvelle méthode de réduction du bruit en plusieurs stades, une prise de vue en rafale de 12 i/s voire 14 i/s miroir relevé, un port RJ45 Gigabit Ethernet, etc.. etc….
Le Canon EOS 1D X annoncé cette semaine fixe un nouveau standard sur le segment que se disputent Canon et Nikon du reflex professionnel. Il sortira en mars 2012, juste à temps pour que les photographes de sport en maîtrise les possibilités avant les JO de Londres 2012.
En savoir plus sur le Canon EOS 1D X.
Intéressons-nous à ses fonctions vidéo, un domaine dans lequel, le 1D X n’est pas en reste.

Vidéo Full HD 24, 25 et 30p

Le capteur CMOS Full Frame de l’EOS 1D X délivre des vidéos en Full HD aux cadences de 24p (exactement 23.976), 25p et 30p (exactement 29,97). On peut aussi passer en 720p pour des cadences de 50p et 60p. Au besoin, on peut enregistrer des vidéos en SD en PAL ou en NTSC. Le niveau sonore est ajustable et ce, aussi bien avant le démarrage de l’enregistrement que pendant. L’EOS 1D X offre une entrée micro stéréo. Bien que tarifé environ 5990 euros en France (6800$ HT aux USA), Canon n’a pas jugé nécessaire de lui greffer un micro interne stéréo…

Compression et encodage de la timeline

L’EOS 1D X apporte la compatibilité avec deux nouveaux formats de compression, d’une part le format ALL-i (Intra Frame) un format maléable au montage et le format IPB (Interframe), qui assure une compression plus délicate avec la qualité d’image. Afin de mieux placer son boîtier pro dans un environnement de production audiovisuel, Canon l’a doté de deux méthodes de codage de la timeline (Rec Run, le code temporel suit l’enregistrement et Free Run, le code temporel suit l’heure), ce qui facilitera son utilisation en multicaméra et la synchronisation au montage.

Durée des vidéos et taille des fichiers

La durée des séquences vidéo a été portée à 29 minutes et 59 secondes et l’appareil crée automatiquement des fichiers tous les 4 Go d’enregistrement sans interruption de ce dernier, des fichiers que l’on pourra fusionner au montage sans la moindre coupure assure Canon. Canon comble ainsi une lacune de ses prédécesseurs. Les données sont stockées sur carte CompactFlash via un double slot, UDMA7, une interface qui dépasse les 100 Mo/s comme avec la carte CompactFlash SanDisk Extreme Pro 128 Go.

Le Canon EOS 1D X : pro, il offre une richesse connectique inégalée
Publicité

En savoir plus sur le Canon EOS 1D X.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *