Jobs et Ballmer pas tendres avec Android

Jobs et Ballmer pas tendres avec Android

Alors que Steve Ballmer, PDG de Microsoft, a déclaré il y a quelques jours « qu’il faut être ingénieur pour utiliser Android », on apprend aujourd’hui que Steve Jobs voulait, jusqu’à son dernier souffle, « détruire Android, lancer une guerre thermonucléaire ».

Publié le 21 octobre 2011 - 12:00 par La rédaction

Android serait-il l’OS à abattre ? Alors que sa dernière version, Ice Cream Sandwich, vient d’être officialisée, l’OS de Google semble être attaqué sur tous les fronts.

Premier round, il y quelques jours, lors de la conférence Web 2.0 Summit à San Fransisco. Steve Ballmer a affirmé : « vous n’avez pas besoin d’être un ingénieur pour utiliser un Windows
Phone, en revanche je pense qu’il faut l’être pour utiliser un téléphone
sous Android
« . Google a sûrement pris cette pique pour une blague de mauvais goût, étant donné le pourcentage de smartphones fonctionnant sous Android en comparaison avec celui des termlinaux utilisant Windows Phone 7. Ou alors il existe beaucoup d’ingénieurs dans le monde. Mais l’histoire ne s’arrête pas là.

Deuxième round, aujourd’hui. Dans la biographie de Steve Jobs (qui doit paraitre le 2 novembre en France), on apprend dans les bonnes feuilles (parues dans la presse US) que l’ex-patron d’Apple, aujourd’hui décédé, souhaitait l’extermination du système Android. Steve Jobs a ainsi déclaré, en réaction à la commercialisation des premiers smartphones Android par HTC en janvier 2010 : « Je me battrais jusqu’à mon dernier souffle, je
dépenserai
chaque penny des 40 milliards de dollars de réserve d’Apple
s’il le faut, pour corriger ce tort,
pour détruire Android, parce que c’est un produit volé. Je vais leur
faire une guerre thermonucléaire
« . On comprend mieux pourquoi Apple s’efforce depuis presque un an à se lancer dans des batailles juridiques pour violation de brevets contre les principaux constructeurs de smartphones Android, qui sont Samsung, HTC et Motorola.

On attend le troisième round avec impatience…

Advertisements

Ailleurs sur le web