Sony absorbe Sony Ericsson et se recentre sur les smartphones

Sony absorbe Sony Ericsson et se recentre sur les smartphones

La coentreprise nippo-suédoise crée au début des années 2000 par les
deux géants de l’électronique et des télécommunications arrive à son
terme. Sony va absorber Sony Ericsson d’ici début 2012 et recentrera ses activités sur les smartphones.

Publié le 27 octobre 2011 - 10:57 par La rédaction

Sony Ericsson racheté par Sony pour 1.05 milliard d’euros

Après une décennie d’existence, la coentreprise fondée par Sony et Ericsson en 2001 et basée à Londres est sur le point de prendre fin. Sony intégrera Sony Ericsson et en deviendra l’unique propriétaire après une transaction comprenant la transmission de cinq familles de brevets et de 50 % des parts détenues par Ericsson contre 1,05 milliard d’euros. Les deux entreprises ont annoncé cet accord le 27 octobre qui devrait être finalisé en janvier 2012, après approbation réglementaire.

Sony Ericsson Xperia Arc
Le Sony Ericsson Xperia Arc, smartphone Android, sera probablement le dernier terminal important conçu par Sony Ericsson.

Vers des smartphones Sony et un monde connecté par Ericsson

Sony Ericsson emploie aujourd’hui 7500 personnes et possède des centres de recherche et développement à Beijing, Tokyo et dans la Silicon Valley. La coentreprise détient 11 % des parts de marché sur les smartphones Android et 80 % de ses ventes concernent les smartphones.
Cette transaction donnera l’opportunité à Sony de rapidement intégrer dans sa gamme de produits connectés (tablettes, téléviseurs et ordinateurs) une division smartphones afin d’accroitre son développement, segment prioritaire pour Sony à l’inverse des mobiles classiques selon l’anonce de son PDG, Sir Howard Stringer.
« Nous pouvons aider les gens à profiter de tous nos contenus – du cinéma à la musique et les jeux – à travers nos nombreux appareils, d’une façon qu’aucun autre ne peut », annonce Stringer, qui met une nouvelle fois en avant le contenu produit par Sony, force, selon lui de la Tablet S, annoncée à l’IFA (revue et prise en main ici) pensant certainement à une harmonisation de son offre.
Ericsson se focalisera sur les équipements réseau et les technologies sans fil : « Nous allons maintenant renforcer notre concentration pour apporter la connectivité à tous les appareils, en utilisant notre service R & D et notre portefeuille de brevets, leader de l’industrie, afin de réaliser un monde véritablement connecté », explique quant à lui Hans Vestberg, PDG d’Ericsson.

Advertisements

Ailleurs sur le web