Microsoft remporte le premier round
Tout avait commencé en 2002 lorsque Lucent avait attaqué Dell et Gateway pour violation de brevets. Microsoft se sentant mit en cause avait alors participé à ce litige. Depuis, c’est la guerre. Et aujourd’hui, c’est Microsoft qui a gagné la première partie après que l’entreprise Franco-américaine ait porté plainte pour violation de brevets, cette fois-ci, à propos de la reconnaissance vocale. En effet, le tribunal de San Diego a relaxé le géant de l’informatique. « Cette décision renforce notre confiance. Une fois examinés, ces cas de brevets complexes, les requêtes d’Alcatel-Lucent ne tiendront pas » a déclaré Tom Burt, directeur juridique de Microsoft. La société Alcatel-Lucent a d’ores et déjà annoncé qu’elle ferait appel de cette décision.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here