Chipworks s’est procuré un Nikon 1 V1 et a décidé de le démonter entièrement pour voir ce qu’il cachait. On y apprend que l’appareil hybride Nikon que nous avons testé ici, renferme un capteur d’image MOS au format CX provenant du fabricant Aptina mais surtout que le processeur EXPEED 3 est épaulé par pas moins de 1Go de RAM DDR2, implantée de chaque côté du processeur EXPEED 3 pour garantir un traitement des photos diligent. Le V1 est en effet capable de digérer 600 Mo/s. Pour le traitement vidéo, on retrouve une puce Epson E03100F0A et la sortie HDMI est supportée par la puce TDA9989, fabriquée par NXP.

Le processeur Expeed 3
Le processeur Expeed 3. Crédit photo : Chipworks

1 Go de mémoire DRR2
1 Go de mémoire DDR2. Crédit photo : Chipworks

Le processeur vidéo : la puce Epson
Le processeur vidéo : la puce Epson. Crédit photo : Chipworks

Le processeur d'images Aptina
Le processeur d’images Aptina. Crédit Photo : Chipworks

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here