L'Arcep mesure la qualité des communications mobiles en France

L’Arcep mesure la qualité des communications mobiles en France

Comme chaque année, l’Arcep a publié les résultats des mesures de qualité effectuées partout en France sur le réseau mobile. Globalement, les résultats s’améliorent, mais il existe des disparités entre les opérateurs.

Publié le 8 novembre 2011 - 10:38 par La rédaction

Comme en 2010, l’Arcep s’est à nouveau intéressée à la qualité des communications mobiles sur les réseaux français et les conclusions générales sont positives. Le rapport complet est disponible en téléchargement (PDF).

Des communications vocales de bonne qualité dans les agglomérations

L’autorité de régulation a effectué des mesures dans les 12 agglomérations françaises les plus peuplées, dans 20 agglomérations entre 50 000 à 400 000 habitants et dans 20 autres agglomérations entre 10 000 et 50 000 habitants, à chaque fois à l’extérieur et à l’intérieur des bâtiments, ainsi que dans un véhicule en mouvement. L’Arcep a aussi effectué des mesures en mouvement à bord des principales lignes de TGV, dans les trains de banlieue et les tramways ainsi que sur les autoroutes à fort trafic en situation de passager à bord d’un véhicule.

Le rapport précise que les mesures sont effectuées avec un terminal de deuxième génération (2G) et un terminal de troisième génération (3G), sélectionnés parmi les trois terminaux les plus vendus de chaque opérateur au cours des 6 mois précédant le démarrage de l’enquête.

« L’enquête 2011 confirme le bon niveau global de la qualité du service de téléphonie vocale observée depuis plusieurs années. Ce service a été testé dans 52 agglomérations de plus de 10 000 habitants, à l’intérieur et à l’extérieur des bâtiments, ainsi que dans un véhicule en mouvement. Il ressort des tests que le taux de communications réussies et maintenues 2 minutes et 5 minutes reste très élevé, de respectivement 97,3 % et 96,2 %, dans la continuité des années précédentes. Les communications réussies et maintenues sont presque toujours de qualité auditive parfaite », explique l’Arcep dans sa conclusion.

Arcep qualité 2011
Publicité


Source : Arcep

Arcep qualité 2011


Source : Arcep

La qualité des appels en mouvement varie entre les TGV et les trains de banlieue

En revanche, l’Arcep constate que dans les TGV et sur les autoroutes la qualité des communications est en baisse. Ainsi, le taux d’appels réussis et maintenus pendant 2 minutes est en baisse dans les TGV (-3 %) et d’importants écarts sont constatés entre les opérateurs. De même, sur les autoroutes, le taux d’appels réussis et maintenus est en baisse (-2 %) alors que le taux d’appels de qualité parfaite est en hausse (+2 %).
Enfin, dans les tramways et les trains de banlieue, l’Arcep constate une hausse des taux d’appels de qualité correcte et parfaite de respectivement 2 et 4 %.

Arcep qualité 2011

Source : Arcep

Des débits améliorés, mais des disparités entre les opérateurs pour les services de données

Dans le cadre de l’enquête relative à la qualité des services de données, l’Arcep a effectué des mesures dans les 12 agglomérations les plus peuplées et dans 20 agglomérations entre 50 000 et 400 000 habitants, à l’extérieur des bâtiments, en situation statique. Pour le téléchargement de fichiers et pour la navigation web, l’Arcep a utilisé un ordinateur et une clé 3G.

Arcep qualité 2011

Source : Arcep


« Ces tests ont montré que les débits observés pour le téléchargement de fichiers sur les réseaux 3G atteignaient plus de 9,2 Mbit/s pour les plus rapides, et que l’envoi de fichiers a fait apparaître des débits supérieurs à 3 Mbit/s pour les plus rapides. Le débit moyen atteint pour le téléchargement est de 3 Mbit/s,  de 40 % supérieur au débit moyen atteint lors de l’enquête précédente. Pour l’envoi de fichier, le débit moyen atteint 1,3 Mbit/s, débit légèrement supérieur à celui atteint dans l’enquête précédente (1,2 Mbit/s). Par ailleurs, on constate une plus forte disparité de débits observés entre opérateurs, que ce soit pour le téléchargement ou l’envoi de fichiers. Ainsi, les débits médians sont de 4,8 Mbit/s pour Orange France, 2,8 Mbit/s pour SFR et 1,2 Mbit/s pour Bouygues Telecom »
, conclut l’enquête concernant les services de données.


Les opérateurs virtuels gagnent du terrain



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *