Black Friday, qu’est-ce donc ?

Un peu d’histoire pour commencer. Black Friday que l’on peut traduire littéralement par « vendredi noir », est une journée spécialement dédiée au shopping et qui sonne le départ de la période des fêtes de fin d’année. Black Friday a lieu le lendemain de Thanksgiving, fête traditionnellement célébrée aux États-Unis le quatrième jeudi de novembre. Cette année, Black Friday aura lieu le 25 novembre.

Les origines du Black Friday restent encore aujourd’hui un peu vagues. Black Friday serait apparu à la fin du 19e siècle ou au début du 20e, lorsque les commerçants lançaient leur période faste avec les « Santa Claus parades », ou défilés du Père Noël. Les grandes enseignes comme Macy’s sponsorisaient ces parades d’envergure pour annoncer le début des fêtes de fin d’année. C’est à partir de 1939, alors que l’Europe entre en guerre et que le reste du monde connait une récession sans précédent, que Black Friday commence à s’institutionnaliser.

Les origines de l’expression Black Friday sont tout aussi confuses. Deux versions sont souvent retenues pour l’expliquer. Black Friday viendrait des commerçants, qui au début du siècle notaient leurs comptes dans des registres en papier. Alors que toute l’année, ces derniers inscrivaient leurs comptes à l’encre rouge car déficitaires, le lendemain de Thanksgiving ceux-ci repassaient en positif et étaient notés en noir. Black Friday pourrait également faire référence aux bouchons énormes créés par la foule au lendemain de Thanksgiving à Philadelphie en 1966, aussi bien sur les routes que dans les rues. C’est au milieu des années 1970 que l’expression Black Friday est adoptée par les médias et la population. Au fil des ans, Black Friday est devenu un véritable phénomène de société, un événement incontournable dans la vie des Américains.

Des prix cassés pendant 24 heures

Black Friday marque donc le début des achats de Noël. Pour attirer le chaland, les commerçants indépendants, mais surtout les grandes enseignes proposent leurs produits à des prix cassés pendant 24 heures. Les articles vont de la nourriture à la bijouterie en passant par les outils de bricolage, les vêtements et, bien évidemment, l’électronique. C’est d’ailleurs le marché le plus important durant Black Friday.

D’après un sondage réalisé par Experian Hitwise auprès de 2.332 clients de sites d’e-commerce, en 2011, les produits électroniques de grande consommation arrivent en deuxième position des intentions d’achat lors de Black Friday (57 %), devant les ordinateurs, tablettes et accessoires dédiés (50 %). Seuls les vêtements (62 %) font mieux.

Généralement, les magasins offrent deux types de réduction. D’un côté les baisses de prix brutes (-x %), de l’autre les bundles (packages vendus moins chers que séparément). De nombreux sites recensent toutes les offres promotionnelles des grandes enseignes comme blackfriday.us ou blackfriday.info. Les magasins ouvrent leurs portes exceptionnellement très tôt (on peut citer BestBuy, WalMart ou encore Macy’s) et l’on peut voir, parfois même plusieurs jours avant, des tentes et des personnes s’aligner devant les grilles. Malheureusement, il arrive que certains, consommateurs comme employés de boutiques, soient blessés, voire tués dans des mouvements de foule, étouffés ou écrasés.

Les sites de commerce proposent en plus de leurs promotions sur leurs plates-formes des applications sur smartphone. C’est le cas d’Amazon, qui met à disposition une application sur iOS depuis 2010 et une autre sur Android depuis cette année, pour comparer les prix entre les principaux magasins. Les fabricants font aussi leur autopromo à grands coups de campagnes publicitaires.

Black Friday s’exporte sur le Net… et en Europe

Avec la démocratisation d’Internet dans les foyers au début des années 2000, Black Friday s’est peu à peu exporté sur Internet, à tel point qu’il existe depuis 2005 Cyber Monday. Ce jour correspond au lundi suivant Black Friday et permet à ceux qui n’ont pas trouvé la perle rare en boutiques ou aux amateurs du troc de se retrouver sur la Toile et d’acquérir l’objet tant désiré. L’événement a tellement pris d’ampleur que Cyber Monday est devenu en quelques années le jour où le commerce en ligne est le plus important, bien devant les derniers jours précédant Noël.

Black Friday, aujourd’hui phénomène de société aux États-Unis, s’exporte également de ce côté de l’Atlantique. Apple, pionnier dans de nombreux domaines, l’est également sur le plan marketing puisqu’il est le premier fabricant à avoir lancé Black Friday en Europe et notamment en France. Cette année ne déroge pas à la règle et la firme à la pomme propose de nombreux appareils et accessoires à prix réduit durant 24 heures. D’ici quelques années, on pourrait alors voir s’installer durablement et dans de nombreux magasins un Vendredi noir comme aux États-Unis, rappelant quelque peu l’engouement suscité par les soldes.


Certains décident d’attendre des heures voire des jours avant l’ouverture des magasins.
Crédits image : Los Angeles Times

Les appareils électroniques représentent une majorité des produits achetés lors de Black Friday
Crédits image : Los Angeles Times

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here