Le Pentax Q passe au banc d'essai DxOMark

Le Pentax Q passe au banc d’essai DxOMark

Le petit compact numérique à objectif interchangeable au format miniature de chez Pentax, le Pentax Q, vient de passer  au banc d’essai DxOMark.

Publié le 25 novembre 2011 - 14:00 par La rédaction

Si vous connaissez le concept du Pentax Q, un hybride à petit capteur, vous vous demandez certainement ce que vaut ce capteur face aux concepts concurrents. En effet, alors que l’on choisit en général un hybride pour son capteur grand format, CX sur les Nikon J1 et V1, 4:3 sur les Panaosnic G (G3, GF3, GX1, GH2) ou les Olympus Pen (Pen E-P3, PL3 et PM1) ou APS-C sur les Sony NEX (NEX-7, NEX-5N ou NEX-C3) et Samsung NX (NX200 par exemple), et bien Pentax a lancé un tout petit appareil qui, pour conserver un format miniature, s’est vu doté d’un capteur de compact classique par sa taille, soit 2,33″. Il est même environ 30 % plus petit en surface que les 1/1,7″ qui équipent les compacts numériques experts comme le Canon S100 (cf le test du Canon S100).



En savoir plus sur le Pentax Q

Le Pentax Q face aux APN compacts experts

Le concept même d’hybride s’adresse à des photographes amateurs soucieux de la qualité d’image et qui, jusqu’alors, devaient se tourner vers le segment des compacts numériques experts (Olympus XZ-1, Fuji X10, Canon G12 et S100, Nikon P300 et P7100, Samsung EX-1…) équipés de capteurs plus grands que l’imageur 1/2,33″ du Pentax Q. DxOMark a relevé les mesures du petit CMOS rétroéclairé et face aux Canon S95 et Olympus XZ-1, il s’en tire franchement très bien puisqu’avec un indice global de 47 points, il bat à plate couture les capteurs pourtant plus grands de ses concurrents.
Il offre une profondeur de couleur plus importante que ses challengers, mais la principale surprise vient d’une sensibilité, le score « low light ISO » de 189 ISO, contre seulement 117 ISO pour le XZ-1 et 153 ISO pour le Canon S95. Cette belle performance est à mettre au crédit du rétroéclairage du CMOS du Pentax Q.
Premier enseignement de ce banc d’essai DxOMark : malgré son plus petit capteur, le Pentax Q offre une meilleure sensibilité que les compacts équipés de CCD de grande dimension. On aurait aimé le mesurer au CMOS 1/1,7″ du Canon S100 ou au CMOS 2/3″ du X10, le compact haut de gamme Fuji, mais les mesures ne sont pas terminées pour ses deux concurrents.


Accéder aux mesures du capteur du Pentax Q sur DxOMark.com.

Le Pentax Q face aux hybrides Nikon

Dans la segmentation que l’on peut faire des hybrides actuels, le concept qui se rapprocherait le plus du Pentax Q serait la gamme Nikon 1 fraichement annoncée avec un capteur CX, deux fois plus petit et moins sensible qu’un capteur Micro 4:3, mais encore deux fois plus gros que le capteur de compact habituel.
Le match était déséquilibré et est perdu d’avance avec une profondeur de couleur encore en progression sur les Nikon J1 et V1 par rapport au Q de Pentax, mais l’écart est surtout flagrant en termes de sensibilité puisque l’écart est d’un diaph entier.
La logique de la performance / surface du capteur est respectée.

Advertisements

Ailleurs sur le web