Mise à jour du 2 décembre :

Il faudra encore patienter une semaine pour voir débarquer les Galaxy Tab en Australie. Apple vient d’obtenir gain de cause auprès de la Haute Cour et voit l’injonction d’interdiction de la Galaxy Tab prolongée jusqu’au 9 décembre. La Haute Cour a décidé de s’octroyer une semaine supplémentaire afin d’étudier la demande d’appel formulée par Apple. D’après un spécialiste du droit de la propriété intellectuelle, cité par le Sydney Morning Herald, Apple n’obtiendrait là qu’un sursis. Il serait peu probable, selon cet expert, que la Haute Cour donne raison à Apple vendredi prochain.

Ce serait ainsi une double victoire pour Samsung. La première serait commerciale puisque le constructeur sud-coréen pourrait enfin commercialiser sa tablette phare juste avant Noël, tandis que la seconde serait plus symbolique, marquant ainsi une première victoire juridique de Samsung face à Apple.

Article initialement publié le 30 novembre :

Nouveau rebondissement dans la guerre qui oppose Samsung à Apple. Aujourd’hui, l’épisode se passe en Australie, où la cour fédérale de Sydney vient de lever l’injonction interdisant la commercialisation de la Galaxy Tab. « Samsung sera autorisé à lancer la Galaxy Tab 10.1 en Australie, pourvu qu’il garde trace de toutes les transactions sur ce produit effectuées en Australie, ou à partir de l’Australie », a indiqué la cour fédérale. La justice australienne a justifié ce choix en précisant que prolonger l’interdiction de vente, dont la durée de vie commerciale est estimée à 12 mois, aurait eu « pour effet de tuer la Galaxy Tab 10.1 en Australie ».

En pratique, Samsung pourrait remettre sur le marché sa tablette phare à partir de vendredi, Apple ayant fait appel, suspensif, de cette décision.

Rappelons que Samsung a, en parallèle, modifié le design de sa Galaxy Tab en Allemagne pour contourner l’interdiction de vente outre-Rhin. Une déclinaison 10.1 N qui n’est pas du goût d’Apple, qui vient de demander une nouvelle injonction d’interdiction pour la Galaxy Tab modifiée. Le dossier sera étudié le 22 décembre prochain par la cour régionale de Düsseldorf.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here