Les iPhone qui prennent feu font reparler d’eux. Souvenez-vous, en 2009, plusieurs cas de combustions ou d’explosions d’iPhone avaient eu lieu dans le Sud de la France, sans qu’aucune explication ne soit donnée malgré plusieurs enquêtes.

Là encore, c’est un mystère qui entoure l’embrasement d’un iPhone, en Australie. Vendredi dernier, un passager du vol régional Lismore-Sydney de la compagnie REX a vu son iPhone 4 commencer à émettre de la fumée avant de littéralement prendre feu dans l’avion, alors que celui-ci s’apprêtait à atterrir. La lumière rouge, située vraisemblablement au niveau de la batterie, a mis quelques minutes avant de s’éteindre. Aucun blessé n’est à déplorer.

L’Australian Transport Safety Bureau (ATSB) a ouvert une enquête pour déterminer les causes exactes de cet incident. C’est en tout cas une bien mauvaise publicité pour Apple, dont les produits sont pourtant jugés fiables et robustes.


Voici comment l’iPhone 4 d’un passager du vol Lismore-Sydney
aurait fini après combustion

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here