Après l’Australie, où la Galaxy Tab devrait revenir sur le marché australien d’ici la fin de la semaine, Samsung remporte une nouvelle manche judiciaire aux États-Unis. La Cour du district de Californie a décidé de rejeter la demande d’injonction interdisant la vente d’appareils Samsung outre-Atlantique pour, comme toujours, violation de brevets. La juge Lucy Koh, chargée du dossier, a certes estimé que le design entre les smartphones du Sud-Coréen ressemblait beaucoup à celui des iPhone, mais que cela ne constituait pas de dommages irréparables, comme le détaille le site The Verge.

Samsung pourra ainsi vendre en masse ses tablettes Galaxy Tab et surtout son smartphone Galaxy S II, dans cette période clé des fêtes de fin d’année. La décision a réjoui Samsung, qui s’en est félicité dans un communiqué : « Cette décision confirme comme nous l’affirmons depuis longtemps que les arguments d’Apple manquent de bien fondé ».

Samsung et Apple se feront face l’an prochain lors d’un procès sur le fond de l’affaire. C’est à ce moment-là que l’on saura si oui ou non, il y a eu violation de brevets et que d’éventuels dédommagements pourront être réclamés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here