Google/Motorola : la Commission Européenne réclame plus d'informations

Google/Motorola : la Commission Européenne réclame plus d’informations

Google avait annoncé son intention de racheter Motorola Mobility, la
branche de Motorola s’occupant exclusivement des smartphones et des
terminaux mobiles, afin de garnir son portefeuille de brevets. La Commission
Européenne a suspendu son étude du dossier dans l’attente d’éléments complémentaire.

Publié le 13 décembre 2011 - 12:18 par La rédaction

Le rachat de Motorola par Google analysé par la CE

Depuis le 6 décembre, la Commission Européenne a suspendu l’étude du dossier de rachat de Motorola Mobility par Google et s’est placé dans l’attente d’éléments complémentaires, ce qui, selon Google, est une procédure de routine. Le géant d’Internet avait annoncé au mois d’août 2011 son accord avec Motorola pour le rachat de Motorola Mobility, le département téléphonie mobile du fabricant américain contre la somme de 12,5 milliards de dollars. Le but de l’opération est de renforcer la position d’Android, le système d’exploitation mobile de Google, en gonflant le portefeuille de brevets, sans influencer le développement des produits Motorola, expliquait Google il y a quelques mois.

La Commission Européenne se prononcera le 10 janvier 2012

La Commission Européenne suspend pour le moment sa décision dans l’attente de documents complémentaires. Elle se prononcera le 10 janvier 2012
Google semble plutôt confiant quant à l’issue de cette étude. « Nous sommes confiants dans le fait que la Commission conclura que cette acquisition est bonne pour la concurrence et nous allons travailler en étroite coopération avec elle, tout au long de son examen », expliquait un porte-parole de Google dans un e-mail cité par Bloomberg.

Advertisements

Ailleurs sur le web