Star 2011 : Apple iPad 2, la tablette de l'année

Star 2011 : Apple iPad 2, la tablette de l’année

Avec les fêtes de fin d’années viennent les traditionnels Best of. Retrouvez dans chaque catégorie, l’appareil qui a marqué l’année 2011. Deuxième volet avec l’Apple iPad 2, élue tablette de l’année par notre rédaction.

Publié le 27 décembre 2011 - 16:30 par La rédaction

La meilleure tablette de l’année 2011 : Apple iPad 2

Difficile de disputer le titre de meilleure tablette de l’année 2011 à l’iPad 2. Version plus fine et surtout plus puissante de l’iPad premier du nom, sorti en mars 2010, Apple a su profiter de l’engouement du public pour l’iPad 1 pour transformer l’essai cette année. Mission accomplie puisque l’iPad 2 écrase ses concurrentes avec encore plus de 60 % de parts de marché cette année.

Contrairement au marché des smartphones, la concurrence a tenté de proposer une alternative crédible, mais sans réel succès. Il faut toutefois souligner les efforts de deux constructeurs, Asus premièrement, qui avec sa tablette Eee Pad Transformer a essayé de jouer sur les synergies entre tablette et ordinateur portable. La Transformer Prime, attendue en fin de mois ou début janvier en France, devrait vraisemblablement attirer de nombreux curieux de ce format hybride, offrant en plus de sa devancière la puissance du processeur quad coeur Nvidia Tegra 3, la vélocité et l’ergonomie d’Android Ice Cream Sandwich.

Il faut également mettre en avant Amazon, qui a lui fait le pari de la Kindle Fire, une tablette bon marché dont le principal atout est ce que l’on consomme avec, et non la tablette en elle-même. Ainsi, Amazon tente par cette approche de copier sur le modèle fort lucratif d’Apple, en proposant un écosystème complet et une offre multimédia riche. Vivement sa commercialisation en France (on l’espère courant 2012) pour tester tout cela.

Apple iPad 2 : la puissance matérielle couplée à la richesse logicielle

Hormis les deux contre exemples cités plus haut, la concurrence n’a pas su tirer son épingle du jeu. Tous pourtant s’y sont essayés, avec des arguments plus ou moins en leur faveur. Dans la catégorie des espoirs gâchés, on retiendra la HP TouchPad, qui avait pourtant l’avantage d’intégrer WebOS, un OS à maturité (merci Palm) et proposant une alternative crédible à iOS. Mais le remue-ménage au sein du groupe HP, qui vient seulement de prendre fin, aura eu raison de la TouchPad.

La Playbook de RIM pourrait bientôt la rejoindre dans cette catégorie. Sur le papier, la Playbook avait de quoi séduire, notamment lorsque l’on connait le sérieux de la société, qui fabrique également les smartphones BlackBerry. Mais voilà, des errements sur l’offre logicielle (absence de client mail, de gestionnaire de contacts… à moins de posséder un BlackBerry) ont précipité la Playbook dans le gouffre. Les ventes s’effondrent, RIM y perd beaucoup d’argent et une mise à jour de son OS (qui intègrera celui des smartphones BlackBerry) n’est finalement prévue que pour fin 2012. Triste.

Côté Android, en dehors de la Transformer d’Asus et de la Kindle Fire donc, rien à se mettre sous la dent, ou presque. Les constructeurs ne rivalisent pas d’ingéniosité en proposant des tablettes matériellement identiques et esthétiquement très proches. Même la Samsung Galaxy Tab 10.1, qui jouit d’une bonne réputation et d’un succès notable sur le plan commercial, n’a pas réussi à attirer notre attention plus que cela. La Sony Tablet S, qui tente de se positionner sur une stratégie similaire à l’iPad 2 (offre matérielle et logicielle conséquente), arrive beaucoup trop tard. Peut-être en 2012… bien qu’on en doute, avec l’arrivée des premières tablettes quad coeur. En attendant, l’iPad 2 reste la meilleure tablette, offrant puissance matérielle et richesse logicielle, sans lésiner sur le design, toujours aussi soigné chez Apple. Victoire par K.O.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *