Alors que les ventes d’ultrabooks devraient décoller en 2012, AMD ne souhaiterait pas être mis de côté sur ce nouveau marché, bientôt lucratif (comme les netbooks quelques années auparavant). Certains analystes estiment en effet que 40 % des ordinateurs vendus fin 2012 seront des ultrabooks.

AMD, concurrent d’Intel sur le marché des processeurs, pourrait lancer l’an prochain sa propre gamme d’ultrabook, baptisée ultrathin (pour ultrafin), d’après le site The Australian. Ces ultrtathins pourraient être basés sur une architecture AMD Fusion (processeur et solution graphique intégrés sur la même puce), dont une nouvelle génération basse consommation devrait être présentée lors du prochain CES de Las Vegas, où nous serons.

Pour attirer les constructeurs, mais aussi et surtout les consommateurs, AMD envisagerait un cahier des charges moins contraignant que celui d’Intel (autonomie, finesse, démarrage rapide, prix avoisinant les 1000 dollars, etc.), tout en proposant les mêmes principes. On pourrait ainsi voir apparaitre dans les mois à venir des ultraportables à la sauce AMD peut-être plus épais et plus lourds que les ultrabooks, mais aussi pourquoi pas moins cher. De quoi faire vraiment décoller le marché ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here