Le marché des smartphones et des tablettes est monopolisé par les processeurs d’architecture ARM. Intel, s’il est omniprésent dans l’informatique avec ses processeurs à base x86, est au contraire un des grands absents sur les terminaux mobiles. Mais le fondeur ne souhaiterait pas que cette situation dure trop longtemps.

Intel a élaboré deux prototypes, un smartphone et une tablette, tous deux fonctionnant sous Android et embarquant un processeur basé sur l’architecture x86. Il s’agit d’un SoC (system on chip, une puce qui rassemble processeur logique et solution graphique) Medfield.

Technology Review
a pu avoir entre les mains ces deux prototypes. On ne peut voir que le smartphone en photo (ci-dessous), qui ressemble à s’y méprendre à un iPhone 4, les boutons Android en plus. D’après leurs premiers tests, le smartphone sous processeur Intel Medfield et Android Gingerbread s’avère véloce, aussi bien pour la navigation sur internet que le traitement des applications, notamment photo ou vidéo. Il est ainsi possible de prendre en rafale 10 clichés de 8 mégapixels à une vitesse de 15 images seconde ou encore d’envoyer sur grand écran des vidéos HD. Mais c’est surtout l’autonomie jugée « supérieure que les trois meilleurs smartphones » qui est pointée du doigt.

On apprend moins de choses à propos de la tablette, si ce n’est que là aussi, le processeur amène une certaine rapidité d’exécution et de fluidité sur Internet.

Intel pourrait présenter ses processeurs Medfield lors du prochain CES de Las Vegas, en janvier 2012. Les prototypes devraient jeter les bases de ce qu’Intel pourrait offrir aux constructeurs de smartphones et tablettes.


Le prototype de smartphone embarquant un processeur Intel Medfield
Crédit image : Technology Review

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here